Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

jeudi 25 septembre 2014

Tous coupables ?...

Tous coupables ?
Il y a déjà un moment que je voulais écrire sur le sujet mais entre ma rééducation et le déménagement qui arrive à grands pas, le temps me faisait cruellement défaut. Et puis voilà qu’un français est enlevé en Algérie et hier soir, nous apprenons qu’il a été exécuté par ses ravisseurs. Alors j’arrête de faire mes cartons et j’écris ce billet qui, je vous préviens à l’avance, ne va pas plaire à tout le monde…
J’ai choisi comme titre « tous coupables » et je dresse une liste, non exhaustive, de ces coupables :

Coupable : Hervé Gourdel. Cet homme, guide de haute montagne du parc national du Mercantour, au nord de Nice, avait deux passions en plus de la montagne, la photographie et les voyages, ce qui l’amenait à organiser des stages dans l’Atlas marocain depuis une vingtaine d’années. La semaine dernière, il s’était rendu en Kabylie pour effectuer un trekking.
Etait-ce bien raisonnable ? La Kabylie, région montagneuse au sud-est d’Alger est le fief du terrorisme au Maghreb. Fief d’'al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et également fief d'autres groupes dissidents spécialisés dans le rapt de civils contre des rançons, sans parler des massacres réguliers de gendarmes et militaires.
Dans ce contexte et compte-tenu de la situation internationale actuelle, j’estime que se rendre dans un tel endroit relève soit de la provocation (mais non, le danger n’existe pas, c’est un fantasme) soit de l’inconscience la plus totale.
Coupables : les 5 accompagnateurs du français qui l'ont menés droit dans la gueule du loup. Enlevés en même temps que le français, ils ont été relachés sain et sauf. On a le droit de s'interroger sur leur rôle dans cet enlèvement.
Coupables : les médias. Oui, les médias qui sous couvert du sacro-saint "droit à l’information" nous gavent jusqu’à l’écœurement des moindres faits et gestes des terroristes avec interventions permanentes des "experts" qui nous expliquent en long en large et en travers que finalement, ils ne savent rien de ces groupuscules.
Ils se sont précipités à Saint Martin de Vésubie, brandissant leurs micros sous le nez des habitants pour recueillir leurs témoignages et leuus émotions, c’est à celui qui décrochera le plus larmoyant, c’est excellent pour l’audimat…
Coupable : Facebook, les réseaux sociaux et autres Google qui permettent la diffusion de ces images d’horreur, avec mention spéciale à Facebook qu’une décapitation sanglante n’effraie pas mais qui vous bloque si vous avez le culot de montrer la pointe d’un nichon.
Coupables : ces internautes, véritables charognards, qui se repaissent des images trop librement diffusées (voir ci-dessus).
Coupables : tous ces anonymes qui déversent des commentaires, pour la plupart totalement creux, et qui remplace l'antique bouche à oreille, diffusant informations sur informations sans toujours les vérifier.
Coupables : ces politiciens des extrêmes, à droite qui fustigent les musulmans et amalgament joyeusement islam et islamisme, à gauche qui soutiennent l’intervention militaire du bout des lèvres juste à cause de la présence des américains
Coupables : ceux qui tel Galouzeau de Villepin se dresse contre l’intervention militaire pour tenter d’éradiquer l’état islamique. Il avait raison lorsque le 14 février 2003, à l’ONU, il s’opposait à l’intervention en Irak avec Georges Folamour Bush, on sait depuis ce qu’il en est advenu. Il a tort aujourd’hui lorsqu’il préconise la négociation avec les islamistes. La diplomatie est l’apanage des démocraties, or ici, nous avons affaire à des barbares qui ne comprennent que le langage de la force et contre lesquels il faut employer des méthodes que notre civilisation réprouverait dans toute autre circonstance : l’éradication systématique du califat islamique
Coupables : les musulmans de France, exaspérés d’être en permanence stigmatisés et assimilés à des islamistes. Qu’ils prennent la parole, qu’ils s’expriment haut et fort, qu’ils défilent dans nos rues pour démonter leur indignation. Partout en Europe les musulmans se mobilisent contre l’organisation de l’état islamique, mais chez nous, ce mouvement est trop timide.
Coupables : ces mêmes musulmans qui laissent se développer au sein de leur communauté, dans nos banlieues difficiles par exemple, des réseaux favorables à un islam radical. Qu’ils prennent leur destin en main en aidant à les démanteler.
Coupables : c’est infâmes politicards qui ne reculent devant aucune ignominie en profitant de cet évènement pour se mettre en avant, comme un certain NS* qui a appeler les journalistes pour les informer qu’il avait appeler les parents de H.Gourdel pour leur faire part de son émotion. Peut-on être plus indécent ?
Coupables : ces états du golfe, pourris par l’argent du pétrole qui, d’un côté nous font  des risettes en investissant chez nous (le PSG et le qatar) et de l’autre financent, arment et encouragent les mouvements terroristes. 
Coupables : nos dirigeants qui veulent imposer de force notre modèle démocratique à tous ces pays sortant quasiment du moyen-âge, piétinant leurs traditions, leur histoire et oubliant que pour arriver au niveau de liberté ou nous sommes, il nous aura fallu plusieurs siècles et des millions de morts, y compris grâce aux religions.
Bref, coupables, oui tous coupables.
Car si la meilleure arme était encore le silence ?
Les assassins de H.Gourdel sont, comme la plupart des autres groupuscules islamistes, un ramassis de barbares, des gangs crapuleux sans aucun objectif politique et pour lesquels la religion sert d’alibi pour dissimuler leurs véritables motivations, vivre de pillage et de rapines.
Ils ont besoin de vous, de moi, de nous tous pour diffuser leurs messages. Ils ont bien compris que les réseaux sociaux, les journaux, les télés d’info continue sont leurs meilleurs alliés. Devant nos réactions, ils se frottent les mains. 
En contribuant à l’envi à diffuser leurs messages de haine et leurs images d’exécution, nous ne faisons qu’introduire le germe d’une peur rampante dans nos sociétés. La terreur qu’ils inspirent est leur arme numéro un.
Laissons nos dirigeants mener le juste combat contre ces monstres sanguinaires et prenons en notre part en ne nous transformant pas en attachés de presse de l’horreur.
Je termine en vous adjurant d'être digne en refusant de rejoindre les hordes de débiles qui vont visionner cette vidéo et en ayant une pensée à la mémoire d'Hervé Gourdel.
Etn malgré toutes ces horreurs,
portez-vous bien...

*Initiales d'un ancien président de la république qui vient de faire son retour sur la scène politique.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire