Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

mardi 14 janvier 2014

Brèves de blog 2014 (1)...

Chacun des sujets que j'aborde ici mériterait un billet complet mais j'ai décidé pour 2014 de combattre la gastro verbale qui me gagne souvent. 
Je ferais donc bref. Enfin presque....

DIEUDONNE
C'est parait-il le meilleur humoriste de France. Je ne sais pas, la dernière fois que je l'ai vu dans un sketch, c'était avec Elie Semoun. Depuis j'avais perdu sa trace. Jusqu'à ces derniers jours où je l'ai vu réapparaître, comme sans doute l'immense majorité des français. N'ayant aucune compétence juridique pour juger de l'opportunité d'interdire ou non ses spectacles, je me contenterai d'exprimer mes divers sentiments :

  • Horrifié que Dieudonné puisse exprimer tranquillement des sentiments aussi épouvantables sur la Shoah. On n'est pas obligé d'être sioniste pour respecter la mémoire de ces millions d'être humains ;
  • Atterré (une fois de plus) par la frénésie des médias, notamment les chaînes d'infos continues, avec envoyés spéciaux,  suivi des annonces minute par minute ;
  • Surpris que les différentes décisions de justice concernant Dieudonné n'aient jamais été appliquées ;
  • Consterné que ceux qui assistent à ces spectacles ouvertement racistes prétendent que les propos tenus ne sont que de l'humour ;
  • Inquiet de cette ambiance délétère qui plane actuellement sur notre pays ;
  • Consterné que la quenelle, un de nos fleurons gastronomiques soit désormais assimilée à un geste raciste....
HOLLANDE
Ainsi donc, notre bon François est le digne héritier côté cul des Présidents de la Vème République. Passons les en revue :

  • De Gaulle : il ne viendrait l'idée à personne de douter des relations du Grand Charles et de Tata Yvonne. Rappelons nous toutefois qu'il avait déjà 68 ans lors de son accession au pouvoir....
  • Pompidou : à voir sa bonne tête de paysan auvergnat matois, on a du mal à l'imaginer courant le guilledou. Par contre, le microcosme affirmait que sa femme, la Grande Claude aimait taper de la patte....
  • Giscard : le sérial lover type. Il les a toutes eues, même Lady Di, ce qui pour cette dernière ne constitue pas un exploit, la liste d'attente était longue....
  • Mitterrand : le Maître. Fine lame, Il a fait entretenir sa maîtresse et leur fille par les contribuables. Chapeau ! 
  • Sarkozy : est était un Président très tendu. Au point d'exiger d'une élue parisienne, madame de P....une petite gâterie pour le détendre. Même marié avec C.Bruni, il continuait à faire le coq, dressé sur ses ergots talonnettes....
  • Hollande : sa séparation d'avec Ségolène Royal et son remplacement par Valérie Trierweiler aurait du attirer notre attention. Son comportement conforte la critique principale qui lui est adressée, celle de l'indécision. Faut dire qu'entre Ségo, Walie et Julie, y'a de quoi hésiter. Par contre, il est le premier de cette lignée à se faire prendre en flagrant délit. 
SCHUMACHER
Là aussi, énorme déballage médiatique autour de l'accident du champion; Une banale chute de ski, un casque de protection qui explose et voilà cet homme qui a risqué mille fois sa vie au volant de bolide roulant à 300km/h plongé dans le coma.
Evidemment ce drame ne me laisse pas indifférent, mais tout de même, je me pose des questions sur le comportement de certains fans qui campent nuit et jour devant l'hôpital de Grenoble en agitant des drapeaux à l'effigie de Ferrarri.
Je me demande également si aux vues des enjeux financiers représentés par l'empire Schumacher, on ne nous cacherait pas la vérité : Schumacher serait cliniquement déjà mort....

Portez-vous bien...