Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

jeudi 10 octobre 2013

La fin du monde. 2ème essai...

Vous rappelez-vous qu'en 2012 les Mayas nous avaient mis les chocottes en prédisant la fin du monde pour le 12 décembre. Heureusement, c'était une fausse alerte. Nouvelle inquiétude en cette fin 2013. Cette fois, ce sont les politologues qui nous prédisent l'apocalypse : dimanche prochain, un candidat FN sera, sans doute, élu conseiller général...

Le canton est une des strates de l'administration française, dont le grand et à peu près le seul mérite, est pour les partis d'entretenir localement des militants politiques en leur assurant une petite rente (1520 à 2661€ bruts/mois quand même) ! 
On peut donc déjà affirmer que si ce brave Laurent Lopez, candidat du Front national à Brignolles, est élu, la République ne tremblera pas sur ses fondements.
Pourtant, pas une journée sans que tous les médias presses et audiovisuels, nous bassinent avec le Front National et sa très charismatique patronne Marine Le Pen. Parti d'extrême-droite, fachiste, raciste, j'en passe et des meilleurs, le FN est présenté par la plupart des intervenants comme étant anti-républicain, donc dangereux.
Moi, ça commence sérieusement à me fatiguer...
Qu'est ce que ça veut dire anti-républicain ?
Si ce parti est vraiment ce qu'on nous en dit et qu'il présente un danger pour nos institutions et notre démocratie, il doit être purement et simplement interdit. Point barre !
Si au contraire le FN respecte les lois de notre pays, notamment en se pliant aux règles électorales, il a toute sa place dans l'espace politique français et doit donc avoir des élus.
Revenons à l'élection de Brignolles qui suscite tant d'émotions. On veut nous faire croire que le FN est devenu le 1er parti de France et qu'il est appelé à diriger notre pays dans un avenir proche.
A Brignolles, c'est la troisième fois en un peu plus de trois ans que les électeurs sont invités à passer aux urnes.
 L'élection de dimanche fait suite à l'élection cantonale partielle de l'été 2012 qui avait vu le communiste Claude Gilardo, maire de Brignoles, l'emporter de seulement 13 voix face au candidat FN, Jean-Paul Dispard, scrutin annulé en août 2012 par le Conseil d'Etat.
L'élection avait eu lieu à la suite d'une première annulation du scrutin de mars 2011 où, cette fois, le communiste Claude Gilardo avait été battu de 5 voix par le candidat du FN. 
Vous suivez toujours ?
Ces magouilles continuelles auraient-elles finies par lasser les électeurs ? On peut le penser : sur les 20728 inscrits sur les listes électorales, seuls 13815 se sont déplacés. Le tableau ci-dessous nous montre bien la baisse, voir l'effondrement des voix obtenues par tous les candidats, y compris celui du FN. 
Ces chiffres nous montrent clairement :
     -qu'il n'y a aucun raz de marée du FN
     -que les partis "de gouvernement" subissent une désaffection croissante
     -que les électeurs ne supportent plus ces politiques confits dans leur confort
A Brignolles, la Droite UMP, Gauche et les Verts se sont joyeusement étripés pendant la campagne et les invectives ont volé bas. Pourtant, toute honte bue, Gauche et Verts, y compris au niveau national, appellent à voter UMP, pour "faire barrage" au FN.
Barrage contre quoi ? 
Les français ne comprennent plus ce genre de consignes et les respectent de moins en moins.
Le résultat de dimanche prochain devrait le démontrer...Il pourrait surtout nous annoncer des abstentions cataclysmiques aux prochaines élections.
C'est ce qui pourrait arriver de pire à notre démocratie.
Nous en reparlerons.
D'ici là, portez-vous bien...

PS : Au moment d'éditer ce billet, deux évènements viennent démontrer, si besoin est, la vacuité de nos politiques :
     - je vois à la TV des images de l'Assemblée Nationale concernant les débats sur la réforme de la retraite. Les bancs sont vides. Ou sont les députés ? Le sujet ne leur semble pas assez important pour qu'ils se permettent d'être absents ? C'est pitoyable...
      -toujours à l'Assemblée Nationale, une députée Vert intervient à la tribune. Un député UMP, visiblement éméché suite à un bon repas, se met à imiter la poule : cot...cot..cot...codec. Le nom de cet abruti moyennageux mérite d'être cité : Philippe Le Ray. Voilà le genre d'individu qui a notre avenir entre les mains. Ca fout les jetons !