Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

lundi 16 septembre 2013

Bonnet blanc et blanc bonnet...2/2

Donc, Fillon, après cinq années de servile soumission,veut faire entendre sa voix en se démarquant par un discours atypique. Sauf que, mou du genou comme toujours, il apris le train d'après...Je suis d'accord avec lui au moins sur un point : oui au ni-ni !
Mais pas pour les mêmes raisons....

Fillon vient de s'apercevoir que ses troupes se rapprochent de plus en plus du FN. Il sent qu'aux prochaines élections, la Droite aura besoin des voix de l'extrême-droite. C'est devenu une évidence, grâce notamment aux médias pilonnant systématique sur l'insécurité, le chômage, les risques de guerre, etc...Essayez donc d'entendre le matin une nouvelle optimiste. Même le foot part à vau-l'eau, c'est dire... 
En restant en retrait de certains de ses collègues de Droite, il faisait preuve d'une certaine hauteur de vue qui lui donnait la dimension d'un homme d'Etat responsable.
C'est terminé. Il s'est rallié à la thèse des plus extrémistes de l'UMP qui considère que puisque la Gauche s'appuie sur l'extrême gauche, il n'y a pas de raison que la Droite ne fricote pas avec l'extrême droite. Pour eux, les extrêmes se ressemblent, c'est bonnet blanc et blanc bonnet.
Et bien non !
Il faut avoir la mémoire courte ou sélective pour accepter cette affirmation.
Qu'est-ce que l'extrême droite ? C'est avant tout une droite opposée au régime et qui rejette les institutions, son objectif à long terme étant d'instaurer un ordre nouveau à tous niveaux.
L'extrême-droite est un parti nationaliste, antisémite et fasciste. Les historiens considèrent que l'affaire Dreyfus fut son "acte de baptême".
L'extrême-droite connaît son apogée dans les années 1930-1940 et sa consécration avec le régime collaborationniste de Vichy, dont les dirigeants furent les Jacques Doriot, Déat, Brigneau, Laval, Pétain, Bucard, Bousquet, Brasillach, etc   ...tous de sinistres mémoires.
Quelques-uns de ses tristes sires furent à l'origine voir dirigeants de ce Front National dont Jean-Marie Le Pen prit le contrôle en 1973.
En 1920, au congrès de Tours, une partie des militants du parti socialiste (alors appelé SFIO) décide de faire scission : le parti communiste est né. (je simplifie, des précisions ICI ).
L'histoire de ce parti est très complexe, mais ce qui est remarquable, c'est son comportement pendant les années noires de la guerre et de l'occupation. Et là, il n'y a pas photo : pas de collabos, les communistes ont clairement choisi leur camp, celui de la dignité et de la liberté. Le drame du PC est d'avoir été aveuglé par son idéologie et d'avoir eu des dirigeants incompétents, dont Marchais, le clown tragique, fossoyeur de son parti.                
Affirmer aujourd'hui que le FN et le parti Communiste c'est la même chose, est juste une manipulation de l'opinion et une ignominie.
Je suis persuadé qu'une majorité de français, celle qu'on entend pas tous les matins sur BFMTV, qui est respectueuse des lois de la République et qui ne signe pas de pétition en faveur d'un meurtrier sur Facebook, oui, cette France là restera lucide et saura faire les bons choix le moment venu.
D'ici là, portez-vous bien...