Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

jeudi 9 mai 2013

In memoriam...

Nous sommes tous les mêmes : dans les allées de nos usines à consommer, nous voulons le produit le moins cher et si possible de marque. Et nous le trouvons...

Chez Kiabi, il y a actuellement une super promo : si vous achetez un jean, le deuxième ne vous coûtera que 9€99. La preuve :

Ce qui met le jean à 12€49. 
Ce n'est vraiment pas cher, lorsqu'on pense qu'un paquet de clopes est à 6€60 et tout le monde est satisfait de cette situation.
Dans notre monde où tout va si vite, qui prend le temps de réfléchir, ne serait-ce que quelques instants, sur ce qui se cache derrière ces prix.
Les distributeurs n'ont qu'un but, comme toutes entreprises commerciales, c'est de dégager des bénéfices pour le plus grand bonheur de leurs actionnaires. Ce qui compte, c'est d'attirer le client et lui faire sortir son portefeuille.
Pour y arriver, surtout en temps de crise, il faut vendre le moins cher possible.
Mais attention, vendre le moins cher ne signifie pas sacrifier ses marges. Elles doivent rester juteuses. Certains coûts de distribution étant incompressibles, il reste un seul poste sur lequel ils peuvent peser : le prix d'achat.
Les Européens coûtent beaucoup trop chers, surtout ces fainéants de Français avec leurs jours fériés, leurs RTT et tous leurs avantages sociaux. Ils ont donc délocalisé la fabrication de leurs produits, tout d'abord au Maghreb, mais hélas, ces salopiots ayant commencé à s'embourgeoiser, il a fallu déménager les usines vers des pays à la main-d'oeuvre plus malléable.
Mais sous-payer les ouvriers n'est pas encore suffisant. Il faut aussi dépenser le moins possible dans l'environnement de travail de ces esclaves en réduisant à la portion congrue toutes les normes internationales de sécurité et mettant ainsi gravement en danger l'intégrité physique des ces travailleurs.
Toutes les marques occidentales ont critiqué les conditions de sécurité insuffisantes des ouvriers et menacent de mettre en place des sanctions douanières, tout en continuant  de passer commande auprès des ces usines.
De temps en temps, il y a un problème. 
Une fabrique de textile s'effondre au Bangladesh, 900 personnes y  trouve la mort. Les journaux en parlent vite fait en page 4 car à la une, il y a l'attentat de Boston qui a fait 3 morts. Boston, c'est comme chez nous, alors que le Bangladesh, hein....On nous dit que le gouvernement a annoncé avoir fermé 18 usines situées dans des locaux qui ne respectaient pas les règles de sécurité (ce qui laisse imaginer dans quel état se trouve l'industrie textile dans ce pays).
La question que je me pose est simple : jusqu'à quand ces populations supporteront-elles ces conditions de vie abominables ? Et lorsqu'elles seront vraiment à bout, que ce passera-t-il ? Je crains que ce jour là, notre douillet mode de vie à l'occidentale se trouvera bien plus menacé que par la suppression des 35H et de quelques RTT.
La prochaine fois que vous aurez l'impression de faire une bonne affaire, avant de passer en caisse, rappelez-vous cette image :


Portez-vous bien...

Mise à jour du 10/05 : le bilan est maintenant de 1000 morts....

PS : Vous pouvez remplacer Kiabi que j'ai pris en exemple par n'importe quelle autre marque, sans que cela ne change quoique ce soit à la situation...