zzz...zzz...Ce blog est resté longtemps endormi. Trop longtemps ! Manque d'envie, lassitude, découragement...Mille raisons pour cela. Mais après ce très long hiver, particulièrement pluvieux pour notre région, voilà que les beaux jours semblent revenir. Et avec eux mon envie d'écrire. Nous verrons bien............zzz...zzz...Ce blog est resté longtemps endormi. Trop longtemps ! Manque d'envie, lassitude, découragement...Mille raisons pour cela. Mais après ce très long hiver, particulièrement pluvieux pour notre région, voilà que les beaux jours semblent revenir. Et avec eux mon envie d'écrire. Nous verrons bien..........zzz...zzz...Ce blog est resté longtemps endormi. Trop longtemps ! Manque d'envie, lassitude, découragement...Mille raisons pour cela. Mais après ce très long hiver, particulièrement pluvieux pour notre région, voilà que les beaux jours semblent revenir. Et avec eux mon envie d'écrire. Nous verrons bien..........zzz...zzz...Ce blog est resté longtemps endormi. Trop longtemps ! Manque d'envie, lassitude, découragement...Mille raisons pour cela. Mais après ce très long hiver, particulièrement pluvieux pour notre région, voilà que les beaux jours semblent revenir. Et avec eux mon envie d'écrire. Nous verrons bien.....

mercredi 17 avril 2013

Bisounours ?

Cahuzac est passé à confesse. Le visage grave, chemise blanche ouverte, il a débité la vérité, sa vérité. Peut-être pensait-il que cet acte de contrition calmerait les rumeurs et les assertions les plus fantaisistes. Que nenni...

Le monde médiatique a immédiatement considéré cet exercice comme une belle opération de communication, une opération nuage de fumée destinée à absoudre les responsables socialistes de toutes leurs supposées magouilles.
Rien de ce qu'il a pu dire n'est jugé crédible et sérieux. 600 000€ sur le compte ? Non, il y a beaucoup plus, Hollande pas au courant ? bien sûr que si. Son retrait de la vie politique ? Du pipeau...
Le 4 avril, apprenant l'aveu de Cahuzac, je l'avais méthodiquement démoli sur ce même blog. Je n'ai pas un mot à changer dans ce billet.
Pourtant ce matin, je n'ai pas envie d'hurler avec les loups.
Quitte à passer pour un Bisounours, je crois que sa confession était sincère.
Je crois que Cahuzac est aujourd'hui un homme brisé qui a compris l'étendu des dégâts qu'il a occasionnés.
C'est un homme à terre qui va affronter la justice de son pays.
Il est inutile de lui cracher dessus.
Portez-vous bien...