Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

mardi 5 février 2013

Inspiration perdue...

Un ami me dit : "j'ai l'impression que depuis quelque temps tu as du mal avec ton blog, le billets se font plus rares". Et il ajoute "tu as perdu ton inspiration"..
Je dois en convenir, il a raison ! Que se passe-t-il ? Pourquoi ce passage à vide ? La réponse est évidente...

Sarko me manque.
Cruellement.
Il était ma muse, le moteur de mon inspiration. Avec lui, tout était tellement facile.
Pratiquement pas une journée sans le voir à la TV ou l'entendre à la radio. Son omniprésence me transcendait et provoquait imparablement une puissante montée d'adrénaline. Conséquence immédiate, je me ruais sur mon clavier pour déverser mon trop plein de bile.
D'où une accumulation de billets. 
Ma rage apaisée, je reprenais les billets écrits et que Dieu merci je n'avais pas publiés dans la foulée de leur écriture car en réalité, la plupart d'entre eux ne valaient pas tripette et seule une petite minorité méritait de figurer sur le blog.
Alors quoi ! Plus de raison de s'indigner ? 
Bien sûr que si, mais pas de la même façon.
Même si j'entends les critiques qui s'abattent sur le gouvernement, je ne les partage pas totalement.
Ceux qui à gauche pensaient qu'il suffit d'accèder au pouvoir pour règler tous les problèmes  sont des utopistes nostalgiques du siècle dernier en perpétuel attente du Grand Soir. Je les appelle les "YakaFoquon", des idéalistes qui veulent tout et tout de suite.
Si je me pose des questions sur la détermination de ce gouvernement, j'accorde encore toute ma confiance à F.Hollande. Certes, je peux comprendre l'espoir sucité par son élection et l'impatience de voir la situation changer, mais il faudra du temps pour réparer les dégâts provoqués par les dix années d'exactions de la Droite.
La Droite justement. Elle aussi est orpheline de Sarko. Tous ses potentiels successeurs rivalisent de nullité. Elle donne le triste spectacle de vieilles haines recuites que le Président avait mis sous le boisseau et qui sans son étouffante omniprésence resurgissent avec brutalité. 
Passons sur la pantalonade de l'élection du Président de l'UMP, qui finalement ne concernait qu'eux, et voyez les débats sur le mariage pour tous qui ont démontré jusqu'où certains députés de Droite pouvaient aller dans l'ignominie.
Dans quelques temps, une fois les passions retombées et la loi adoptée, il sera intéressant de faire ré-écouter à certains les propos qu'ils ont osé tenir.
En attendant, je vais m'égarer vers d'autres sujets, en espérant continuer à vous intéresser.
A bientôt et prtez-vous bien...


 

.