Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

samedi 12 janvier 2013

Blog de comptoir (4)

Premières brèves de blog 2013...
  • La revente des cadeaux : c'est devenu un grand classique. Un proche vous offre un cadeau. Avec un grand sourire, vous le remerciez chaleureusement et vous disant in petto vivement demain que je me débarrasse de cette daube en la mettant en vente sur Internet. Vous n'êtes pas le seul et les sites spécialisés se frottent les mains devant cet afflux de trafic. Un responsable révélait que des mises en vente avaient eu lieu dès le lundi soir ! Tandis que vous trinquiez joyeusement, votre cadeau à peine déballé était déjà en vente ! Chacun pensera ce qu'il veut de cette pratique, pour ma part je la trouve particulièrement indécente et insultante envers la personne qui a cru vous faire plaisir.
  • Les SMS : Il y a encore peu, à cette époque de l'année, vous ressortiez votre répertoire et écriviez les fameuses cartes de voeux, celles avec des bonhommes de neige, des petits chats derrière la fenêtre qui regardent la neige tomber, etc...et quelques jours plus tard, vous receviez en réponse les mêmes cartes avec les mêmes formules toutes faites. Tout cela est terminé ! Nous sommes déchargés de cette corvée grâce à nos téléphones portables. Cette pratique génère des perdants, les éditeurs de cartes et la poste et des gagnants, les opérateurs téléphoniques. Savez-vous qu'en 24H, il va s'échanger plus d'un milliard de SMS ? Dont les vôtres évidemment...
  • Un cadeau pour cette fin d'année : la télévision nous offre 6 nouvelles chaines sur la TNTEt je me pose la question : pourquoi faire ? Les avez-vous déjà regardé ? Leurs programmes ne sont que le recyclage de reportages et d'émissions multi-diffusés, quand aux films, ils sentent légèrement la naphtaline (Le grand blond, le Guépard, Astérix...). A mon avis, il aurait été préférable de consacrer cet argent à améliorer la qualité des chaines existantes.
  • Si le mariage pour tous n'existait pas, il faudrait absolument l'inventer. Car depuis des semaines, ce sujet brûlant alimente toutes les émissions de talk, à la radio comme à la TV et on se demande avec quels sujets ils alimenteraient leurs antennes. Tout cela est absolument ridicule et je prend un pari avec vous : une foi la loi votée, tout cela retombera  comme un soufflé et même les plus acharnés opposants auront honte en relisant leurs déclarations...
  • Toujours les médias. Ils leur faut absolument avoir toujours du grain à moudre, à preuve le procès fait à la ministre de la culture pour des vacances à l'Ile Maurice. Que lui reproche-t-on ? De s'être éloigné à plus de deux heures de distance de Paris, sous prétexte qu'un ministre doit pouvoir faire face à une crise soudaine pendant la période des fêtes de fin d'année. L'argument serait recevable pour des ministres importants, affaires étrangères, finances, intérieur...quoiqu'aujourd'hui les moyens de communication aient totalement abolis les distances, mais à quelle crise grave un ministre de la culture pourrait-il faire face ? Peut-être l'affaire Depardieu ?
  • Justement, l'affaire Depardieu ! La on touche au sublime ! Tout a été dit, où presque, sur l'exil de Gégé. Tout sauf la réalité. Et cette réalité est bien triste. Je crois que nous sommes en présence d'un homme qui est en train de s'auto détruire sous nos yeux, un homme parti de rien et qui maintenant a tout, grâce essentiellement à son talent, un homme qui a un besoin vital d'exister, surtout à ses propres yeux et qui pour cela est prêt à tous les excès. Les critiques des uns et les encouragements des autres ne font que l'encourager dans cette voie. L'avion Depardieu n'a plus de pilote et est parti dans une vrille incontrôlée qui se terminera probablement par une explosion en plein vol...
  • Il semble maintenant avéré que la pilule dite de 3ème génération est potentiellement dangereuse. Très logiquement la ministre de la santé veut en limiter les prescriptions. Ce n'est pas l'avis de la Commission Européenne : "Il n'y aucune nouvelle preuve qui suggérerait un changement dans le profil de sécurité connu des pilules combinées commercialisées actuellement". Tout est dit ! Cette pilule est une invention des laboratoires pharmaceutiques pour augmenter leurs profits (elle est trois fois plus chère que celles des anciennes générations, sans modification sensible de sa composition) et la réaction de la Commission Européenne démontre une fois de plus si cela était encore nécessaire, qu'elle est entièrement noyautée par les lobbys financiers, au détriment de l'intérêt et de la santé de ses citoyens.
  • Faites-vous partie de celles et ceux qui  dès potron-minet se sont rués à l'assaut des magasins pour profiter des soldes et de leurs bonnes affaires. Personnellement non, et je m'interroge sur nos comportements dans ce domaine. Pour la plupart d'entre nous, la société de consommation a annihilé tout sens critique. Interrogeons-nous sur la réalité des prix proposés : 50, 60 voire 80% de baisse devrait nous amener à nous poser la seule question qui vaille : quel est le prix réel de cet article ? Est-ce que ce prix bradé n'est pas finalement que le prix réel du produit, celui que nous devrions normalement payer dans une saine relation commerçant-client. Croyez-vous vraiment que ces magasins, pour lesquels les soldes représentent  parfois jusqu'à un tiers du CA annuel, pourraient survivre en sacrifiant la moitié de leurs marges ?
  • Un coup de colère pour terminer. A Ustaritz, une enfant de 5 ans a été sortie de la cantine scolaire par un policier, sous les yeux de tous ses camarades. Je ne cherche même pas à savoir quels sont les faits que l'on reproche aux parents, ça ne m'intéresse pas. Je sais seulement que l'image que le Maire responsable de cette décision voit tous les matins dans sa glace est celle d'un sacré salopard. Et je mets dans la même poubelle les conseillers municipaux si ceux-ci étaient informés de cette décision. Si ce n'était pas le cas, ils devraient démissionner sur le champ pour préserver leur dignité !
A bientôt et portez-vous bien...