Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

mercredi 13 juin 2012

L'affaire Tweetweiler

Hier, à 11H56 (ou 11H57 selon les sources) une bombe éclate.
Valérie Trierweiler, la compagne du Président balance un post sur Twitter :


Pour ceux qui reviennent d'un week-end sur Mars, résumons les faits :

Ségolène Royal (oui, MA Ségolène) décide de se présenter aux législatives à La Rochelle. Elle reçoit l'investiture du PS. Problème : il y a un autre candidat PS, Olivier Falorni, qui hurle au parachutage et maintient sa candidature. (Notons au passage que Ségolène Royal est présidente de la région Poitou-Charentes, on ne peut pas parler de parachutage proprement dit).
Le résultat du 1er tour donne 32.03% pour Ségolène Royal et 28.91% pour Falorni. Les candidats des autres partis étant éliminés, il reste donc deux PS pour le second tour. La logique républicaine en cours au PS veut que le candidat arrivé second se désiste pour celui arrivé en tête.
Mais Falorni ne l'entend pas de cette oreille. Il décide de se maintenir, fort du soutien que lui apporte la Droite déterminée à se payer la tête de la Ségo. (L'inéffable Raffarin n'a jamais digéré sa défaite aux régionales).
Le PS maintient sa confiance en Ségolène Royal et M.Aubry (pourtant pas sa meilleure copine) se déplace pour la soutenir.
On en était là lorsque tombe le tweet de V.Trierweiler et aussitôt, c'est l'explosion médiatique.
Question : est-ce un fait politique ?
Je pense que non. Car politiquement, Valérie Trierweiler n’est rien d'autre que la compagne-femme-copine (à votre choix) du Présidentde la République et c'est à ce titre qu'elle a le droit de s'exprimer. Qu'elle ait été maladroite ne fait aucun doute, on croit sentir un relent de jalousie envers celle qui fut la compagne de son compagnon-mari-copain (à votre choix), mais franchement, je me fous de son tweet.
Sans surprise, la Droite s'est ruée sur l'occasion pour fustiger le PS. Pourquoi pas, cette diversion lui a donné l'occasion d'occulter le débat qui la déchire profondément sur son rapprochement avec le FN.
L'essentiel est ailleurs. Il FAUT que Ségolène Royal soit élue dimanche. Et puis c'est tout. Je compte sur la gauche Rochelaise pour faire barrage au traître Falorni qui n'hésite pas à s'allier à la droite pour être élu. Honte à lui !
Bien entendu, c'est sur Twitter qu'il y a eu le plus de réactions. Celles-ci peuvent se classer en trois catégories :
     -les tweets de gauche pour défendre Ségolène et ramener l'affaire à de juste proportions
     -les tweets de droite, parfois haineux et insultants 
     -les tweets des rigolos qui exercent leur humour.
C'est avec quelques-uns de ceux là que je vous propose de terminer ce billet :





Et j'ai gardé le meilleur pour la fin








Portez-vous bien