Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

lundi 18 juin 2012

La vague rose...


Brice Hortefeux a toujours fait preuve d'une grande lucidité. Hier soir, il a constaté que le résultat des élections législatives étaient "une victoire" et non un "triomphe". 314 sièges et la majorité absolue, ça s'appelle comment, c'est quoi un triomphe pour Brice ?
Ces élections ont apporté leur lot de bonnes et mauvaises nouvelles. 

Au chapitre des mauvaises, il faut inscrire la défaite annoncée de ma Ségolène. Certes, Falorni avait le droit de se maintenir, mais au moment où la droite a appelé à voter pour lui, il avait l'obligation de se retirer sur le champ. Il ne l'a pas fait, privilégiant ainsi son ambition personnelle et, élu grâce aux voix de la Droite, il va prendre la place enviée de Besson le Félon.
Attention, je vous l'annonce ici et maintenant, Ségolène Royal n'est pas morte.
A bientôt Ségolène.
Heureusement, quelques bonnes nouvelles. La défaite de la Morano, de l'amie de Ben Ali, l'insupportable Alliot-Marie, du vicaire Guéant et cerise sur le gâteau, Jack "Dinosaurus" Lang. 
On se console comme on peut, la Droite essaie de minimiser le succès du PS en faisant état de l'abstention : "la moitié des français ne se reconnait pas dans cette nouvelle majorité..."
Je suis excédé d'entendre ce refrain sur l'abstention, toujours mis en avant. Si les français ne voulaient pas de la Gauche, il n'avaient qu'à bouger leur cul et aller voter.
Autre refrain entendu : "la gauche qui détient tous les pouvoirs sera entièrement responsable de la situation"...

Deux remarques . A entendre les discours des ministres et du 1er d'entre eux, nul ne cherche à s’exonérer de cette responsabilité, bien au contraire et lorsque la Droite détenait également tous les pouvoirs, je ne l'ai jamais entendu se plaindre de cette situation, ce qui sous-entend qu'il n'y a qu'elle qui soit légitime et compétente pour exercer le pouvoir. On a vu le résultat...
François Bayrou a été battu dans son fief du Béarn...L'utilisation du mot fief me tape sérieusement sur le système. Le fief désignait, durant l'époque médiévale, un bien confié en rétribution d'un service et consistait en une tenure, une terre concédée à un vassal, à la charge de quelques devoirs envers son seigneur. 

Je rappelle à tous les journaleux que nous sommes en République depuis 1792. De nos jours, le fief s'appelle circonscription, il n'est pas offert car hélas, le prétendant à cette terre doit se soumettre aux votes des gueux locaux.
Passer l'euphorie de la victoire, il faut maintenant redescendre sur terre et faire face à la situation désastreuse héritée de dix années de politique de Droite, dont cinq, les plus catastrophiques, de Sarkozysme.
Confiance en F.Hollande et son équipe.
Portez-vous bien

PS : dans les Alpes-Maritimes, il y avait 9 sièges à pourvoir. 9 députés UMP & Co ont été élus. Surpris ?