Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

dimanche 27 mai 2012

Ignominies (2ème partie)

Vous êtes prêts pour la suite ? 
J'espère que vous avez bien pris vos précautions  parce que je vous préviens, ça risque d'être long, j'en ai gros sur le jabot et faut que ça sorte.
Donc la Droite part à l'assaut du gouvernement et plus particulièrement de la Ministre de la Justice, Christiane Taubira.
Celle-ci a toutes les qualités pour attirer les vautours UMP (variété se nourrissant exclusivement de vomissures et autres déjections se trouvant en abondance dans les caniveaux de la démocratie à la mode Sarkoland).
Elle est originaire de Guyane, des Iles comme on dit, elle a été militante indépendantiste, c'est une femme et petite gâterie, elle est noire.
Un vrai bonheur !
Sa première action en tant que Garde des Sceaux est la suppression des tribunaux pour mineurs, promesse du candidat Hollande. (Voir mon billet précédent).
Ah la salope !

Aussitôt les fameux vautours s'abattent : 
Eric Zemmour, chroniqueur fasciste, sur l’antenne de RTL (1ère radio généraliste de France Sarkoland) n’a pas craint d’affirmer: “En quelques jours, Christiane Taubira a choisi ses victimes, ses bourreaux. Les femmes, les jeunes des banlieues, sont dans le bon camp à protéger. Les hommes blancs dans le mauvais.”  
Vous avez bien lu :  “les hommes blancs!" et pour cet écumeur de latrines publiques, les "jeunes" sont forcément de "banlieue".
Puis d’ajouter: Le crime pour C. Taubira : c'est le harcèlement sexuel et les criminels, ce sont les hommes.” Par contre, elle serait pleine de sollicitude pour “ces pauvres enfants qui volent, trafiquent, torturent, menacent, rackettent, violentent, tuent aussi, parfois.” 
Reconnaissons lui au moins une qualité : il défèque à visage découvert. Ce n'est pas le cas de tout le monde.
Parce qu'hélas, tous les lâches, les pervers, les désaxés, les racistes les plus crades peuvent se vider sur les réseaux sociaux et plus particulièrement Twitter.
Ainsi, l'affaire des drapeaux brûlés. La rumeur s'est répandue dans la blogosphère : des drapeaux français ont été brûlés à la Bastille le soir de l'élection de F.Hollande (photo à l'appui) et C.Taubira a déclaré : "Brûler des drapeaux français, c'est un geste de liesse pardonnable".

Les propos de la ministre auraient été tenus sur RFI, sauf que il n'existe dans cette interview aucune discussion sur des drapeaux brûlés.
Quand à la photo, quelques dangereux internautes bolcheviques ont retrouvé l'original. C'est une image de l'AFP, datant de 2006 et Il s'agit d'activistes du Hamas qui brûlent le drapeau Français à Ramallah....

Je fais ici un aparté : durant la campagne des présidentielles, j'ai reçu dans mon mail, relayés par certains de mes lecteurs, quantités de messages destinés à mettre en garde les électeurs contre les dérives du candidat socialiste. Dont la célèbre photo de F.Hollande avec le tueur de Toulouse. La photo existe bien, mais sa légende, qui laissait entendre qu'il s'agissait de "François Hollande et Mohamed Merah, ensembles, à la sortie d'un meeting à Toulouse", est fausse. La photo originale (sans le tueur) a été prise à l'hôpital de Bourg de Péage dans la Drôme et trafiquée par des malfaisants (merci Photoshop).
A ceux qui se prêtent à ce genre de pratiques, je voudrai dire :
    -Soit vous souhaitez me faire rire, c'est gentil mais c'est manqué ,
    -Soit vous validez les arguments colportés, donc vous vous faites les complices de ces saloperies et vous êtes de sacrés connards.
Dans les deux cas, abstenez-vous. 
Merci.

Ceci étant dit, je reprends le fil de mon billet.
Un qui se frotte les mains, c'est J.F.Copé.

La campagne ultra-droitière de Nicolas Sarkozy, qui lui a permis de recueillir 48.4% des voix, n'était pas que de l'opportunisme électoral. C'était un choix délibéré : celui de répondre à la demande d'un électorat en pleine dérive, de plus en plus à droite, jusqu'au copinage avec le FN.
Copé a repris le flambeau et mène une campagne de haine, campagne de peur, campagne d'invention d'ennemis imaginaires, campagne de stigmatisation et de calomnies.
Toutes les bassesses sont permises.
Les représentants de la Droite Sociale (pléonasme ?) sont réduits au silence.
La stratégie du Satrape de Meaux est dictée par sa situation personnelle.
Tout d'abord, sa ré-élection dans son fief Meldois est loin d'être assurée.
Ensuite, si par bonheur pour lui la Droite restait majoritaire à l'assemblée, il deviendrait naturellement premier ministre.Bien au chaud à Matignon,  il pourrait museler la justice avec des procureurs aux ordres qui mettraient sous le tapis les dossiers compromettants comme par exemple le fameux "dossier Takieddine" qui pourrait lui valoir une condamnation et une inéligibilité le mettant hors-jeu pour très longtemps. Adieu présidence de l'UMP et surtout adieu la présidentielle 2017.
Alors il fait donner les troupes, qui pour la plupart n'attendent que ça.
Et tel Bonaparte sur le pont d'Arcole, il mène la charge. Sauf que lui, ce n'est pas un glorieux étendard qu'il brandit, mais un rouleau de PQ.
A-t-il évalué le danger de vouloir épouser les thèses du FN ? Et si les électeurs préféraient choisir un l'original à la copie ? Il réussirait là où tous les autres ont échoué : envoyer des députés FN à l'assemblée Nationale.
Alors, il redouble de hargne dans la surenchère. Sa dernière saillie ? 

"Quand on vote Front national, on a la gauche qui passe et  on a Taubira..."

Vous remarquerez le mépris. Il ne dit pas Madame Taubira ou Christiane Taubira. Non juste Taubira. La Taubira.
On l'imagine éructant ces mots la bave aux lèvres...
Dans des billets précédents, j'ai souvent traité J.F.Copé de con.
C'était une erreur et je m'en excuse. J.F.Copé n'est pas un con.
C'est une ordure.
Juste une ordure.
Portez-vous bien. Quand à moi, je vais vomir un peu...

Dernière minute : au moment de publier ce billet, j’apprends sur Twitter que Zemour aurait été viré de RTL. Bonne nouvelle mais sous réserve de vérifications ultérieures...