Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

mardi 17 avril 2012

Qui a la plus grosse ?

Qui a la plus grosse ?
Sous-entendu la plus grosse assistance à son meeting.
La droite dit : "c'est nous..."
La gauche réplique "pas du tout, c'est nous..."
Les médias disent : "match nul !"
Et moi ?
J'm'en tape.
A quoi servent ces rassemblements censés faire basculer les électeurs dans le bon camp ?
A rien.
Pourquoi ?
Parce que ils ne rassemblent que des convaincus. 

A Vincennes, les UMPistes soucieux d'entendre les arguments de F.Hollande devaient se compter sur les doigts de la main.
A la Concorde, il n'était sans doute pas facile de trouver un partisan du Front de Gauche écoutant  avec intérêt les balivernes du Président-candidat. 
Une débauche de moyens servant essentiellement à faire le buzz et surtout à occuper l'espace médiatique, de marquer l'autre à la culotte, de ne pas lui laisser le devant de la scène.
C'est comme les programmes électoraux.
Dans toutes les interviews, on entend les gens dirent qu'ils se déterminent en fonction des programmes.
Je me marre !
A part ceux qui les ont rédigés, personne ne connait vraiment les programmes. Pas même les candidats, ils leur arrivent de se prendre les pieds dans le tapis.
Ces fameux programmes sont au coeur de la campagne, chacun fustigeant les propositions de l'autre, les jugeant irréalistes, voire irresponsables.
Pourtant, nous autres citoyens, savons bien que ces programmes passeront à la trapinette dès le lendemain de l'élection. Quelques mesurettes seront adoptées pour faire plaisir aux militants de base, et pour le reste, on naviguera à vue et les décisions seront prises au doigt mouillé. Dans cet exercice, le Président-candidat est le champion toutes catégories, à tel point qu'il à repris pour programme 2012, toutes ses promesses 2007 restées sans suite.
Autre outil de campagne, les débats télévisés. Les candidats rivalisent de roueries pour séduire le téléspectateur. Avec succès ? 
Non !
Et je vais vous expliquez pourquoi à travers ma modeste personne.
Depuis toujours, je suis décidé à voter à gauche. Vous pouvez faire tous les meetings monstres que vous voulez, me passer Sarkozy en boucle à la TV, afficher sa tronche sur les unes de tous les journaux, le 22 avril et je l'espère le 6 mai, je voterai Hollande, et puis c'est tout. Et c'est la même chose chez ceux de l'autre bord.
Selon les chiffres, 60% du corps électoral sait pour qui il va voter. Sur les 40% restants, 20% vont s'abstenir. Restent 20%. Ce qui n'est pas rien. Et ce sont  pour convaincre ces 20% que ce grand cirque médiatique est organisé. Et ça fait vivre du monde : TV, journaux, radios, instituts de sondages, sans parler d'internet. Voilà au moins quelques secteurs qui ne connaissent pas la crise.
Je suis pourtant persuadé que tout cela jouera à la marge et que les jeux sont faits.


Que tout cela ne vous empêche pas de voter dimanche et surtout
Portez-vous bien...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire