Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

lundi 16 avril 2012

Il ment, donc il hait...

Le règle de base du jeu politique est la confrontation d'idées.
Chacun développe ses arguments et tente de décrédibiliser ceux des autres.
Malheureusement, ce qui prévaut, c'est la mauvaise foi et la désinformation. La vérité est tordue en tous sens et n'a finalement aucune importance, pourvu que l'adversaire soit mis en difficulté.
A ce petit jeu, les ténors de  l'UMP sont les champions de la mauvaise foi, sous la houlette de C.Guéant, menteur-chef, mais sa suprématie est rudement mise à mal par Jean-François Copé qui ne recule devant rien pour démolir François Hollande.
Voyons trois extraits de sa dernière interview :

 -"Le projet de Nicolas Sarkozy regorge de propositions concrètes et courageuses"
Faut oser ! Je ne vais pas reprendre toutes les analyses publiées sur le programme du Président-Candidat. Même les commentateurs les moins soupçonnables de gauchisme admettent que ses propositions sont au mieux totalement démagogiques, au pire des reprises de ses promesses de 2007,  jamais tenues.
-"Son département, la Corrèze, (F.Hollande est président du conseil général) est le plus endetté de France"
Par cette sentence, Copé veut nous convaincre que le candidat socialiste est incapable de gérer un département, et donc à fortiori la France. Sauf qu'il "oubli" un détail : ce département était déjà le plus endetté du pays avant qu'il ne bascule à gauche en 2008. De fin 2006 à fin 2008, sous la droite, la dette est passée de 200 millions a 300 millions d'euros, soit 50%. Et si on regarde encore plus loin on se rend compte que la dette de la Corrèze était en 2001 de 35 millions d'euros. Ce qui veut dire que sous la majorité de droite, (dont fit partie Jacques Chirac) la dette a fait un bon de plus de 850% en 7 ans.
 -"Une victoire de la gauche réduirait à néant notre indépendance budgétaire, énergétique, alimentaire et militaire."
Là, on touche au sublime. Regardons ça de plus près :
L'indépendance budgétaire : on comprend l'argument. Copé fait partie du gang qui, avec la complicité des technocrates européens, rackette l'Etat et les citoyens en préconisant toujours plus de libéralisme et moins de social. Il est dans son registre.
L'indépendance énergétique : là aussi, on comprend bien. Ce sont les Verts qui sont directement visés. Estrosi, un autre suppôt servile de la Sarkozie, annonce la fermeture de 24 centrales ! Ou a-t-il trouvé ce chiffre ? On ne sait pas, et lui non plus sans doute ! Donc, dès le 7 mai au matin, pensez à vous munir de bougies (pour recharger le phone, ça va pas être simple). On est dans le délire le plus total.
L’indépendance alimentaire : c'est une nouveauté. En 1981, c'était la menace des chars soviétiques sur les Champs-Elysées. En 2012, c'est la menace de la famine. Nos campagnes vont être ravagées par le virus socialiste, nos paysans vont tous partir à l'étranger ! Terminés l'opulence, les supermarchés rengorgeant de marchandises, place aux magasins d’Etat aux rayonnages vides, aux files d’attente interminables sur les trottoirs, aux tickets de rationnement. Ne perdez pas de temps, dès lundi soyez à l'ouverture des magasins et remplissez le caddy de conserves, pâtes, huile, etc...etc...
L'indépendance militaire : à ma connaissance, F.Hollande n'a jamais évoqué une quelconque remise en cause de l'armée, et notamment de la dissuasion nucléaire. On ne voit pas à quoi fait allusion Copé. A moins qu'il ne pense craigne que le Président Hollande puisse revoir les relations entre l'Etat et, au hasard, un Serge Dassault qui se goinfre depuis des décennies de subventions généreusement déversées (le Rafale...) ce qui ne l'empêche pas de vomir en permanence sur ce même Etat et ses gabegies dispendieuses.


En réalité, ce genre de propos n'a qu'un objectif : instaurer un climat d'inquiétude dans le but évident de pousser les électeurs à voter pour le Sauveur sous prétexte que lui seul à la carrure pour les protéger, sans préjudice du climat délétère que de tels propos génère. 
Pour s'en convaincre, il suffit pour d'aller consulter sur internet les forums de droite pour y lire des commentaires ruisselants de haine.


Dresser les Français les uns contre les autres, stigmatiser certaines catégories de citoyens, répandre la calomnie et le mensonge, telles sont les règles de fonctionnement de la droite dite républicaine. On pensait ces méthodes réservées au Front National mais apparemment, le FN a perdu son répugnant monopole.


Pour ma conclusion, je ferai appel à Pierre Desproges (qui lui parlait de Séguéla) : 
 "Jean François Copé est-il un con? La question reste posée. Et la question restant posée, il ne nous reste plus qu’à poser la réponse. Jean François Copé est-il un con ? De deux choses l’une : ou bien Jean François Copé est un con, et ça m’étonnerait tout de même un peu, ou bien Jean François Copé n’est pas un con, et ça m’étonnerait quand même beaucoup"...


Portez-vous bien...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire