Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

lundi 28 mars 2011

TEPCO mon Amour...*

Dans l'affaire du Japon, on parle peu voire pas de l'acteur principal du drame, je veux parler de l'opérateur TEPCO, qu'on nous présente comme l'équivalent nippon d'EDF.
Pas vraiment !
TEPCO est le plus grand producteur mondial privé d'électricité et le quatrième en ce qui concerne l'énergie nucléaire. Et le moins qu'on puisse dire, la transparence n'est pas sa qualité première.
TEPCO est depuis plusieurs années au cœur de vives polémiques sur la sécurité de ses centrales, comme tous les autres opérateurs Japonais d'ailleurs.
Les experts de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA), censés contrôler les installations nucléaires se sont souvent plaints de l'attitude peu coopérative de ces opérateurs.
TEPCO reconnaît avoir magouillé maquillé des rapports de contrôle de ses installations, juste avant le séisme de mars.
Pour juger de l'incompétence de leurs techniciens, deux événements récents :
     -L’annonce erronée par l’exploitant TEPCO d’un niveau de radioactivité «10 millions de fois plus élevé» que la normale dans de l’eau échappée de la centrale nucléaire de Fukushima ;
     -TEPCO a demandé "l'appui" de groupes industriels publics français pour faire face à la crise, à savoir EDF, Areva et le CEA (Commissariat à l'énergie atomique.
C'est rassurant !
Prenez le temps d'aller sur internet, tapez "Fukushima" dans votre moteur de recherche et tremblez en lisant les résultats.
Par exemple, celui-ci : vous y trouverez la liste des incidents nucléaires recensés à Fukushima.

Il y a sans doute de très nombreuses explications à cette catastrophe.
Pourtant, pour moi, il y en a une qui me paraît incontournable : la rapacité des marchés financiers pour lesquels seuls les ratios investissements/dividendes ont un sens. Le reste, tout le reste et surtout le rapport à l'humain n'a aucune signification pour eux.
La preuve ? Lisez le commentaire d'une de ces fameuses agences de notation, Moody's :
"Cet accident nucléaire, consécutif au tremblement de terre et au tsunami ravageurs du 11 mars, aura "des effets très négatifs pour la compagnie, qui persisteront pour plusieurs années au minimum".
"Des effets très négatifs pour la compagnie" : tout est dit.
Le sort des milliers, peut-être des centaines de milliers de Japonais (voire des millions d'êtres humains si la situation continue à dégénérer et échappe à tout contrôle) qui auront à souffrir des retombées radioactives ne les préoccupe pas. On peut se poser d'ailleurs la question de savoir où vivent ces gens-là, sur quelle planète habitent-ils pour être aussi indifférent à ce genre d'événement.
Voilà pourquoi, il est impératif qu'en France, EDF ne soit pas privatisé et reste sous le contrôle de l'Etat (ce qui malheureusement ne constitue pas une garantie totale).
Vous savez quoi ? 
En France, le patron de TEPCO dirait qu'il est responsable mais pas coupable.
Ailleurs, il démissionnerait.
Au Japon, ça risque de finir comme ça :


 Portez vous bien.

*Clin d'oeil aux cinéphiles












































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire