Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

mardi 12 mai 2015

A l'attention de Bruno Lemaire...

Vous avez été un certain nombre à me faire remarquer, non sans raisons, que l'activité de mon blog à sombrer dans un état proche du néant.Plusieurs raisons à cela, mais j'en retiendrais deux principales : ma fainéantise congénitale et ma propension à ecrire des billets sans fin. J'ai donc décidé de produire de façon régulière des billets brefs. Et je commence tout de suite :

Ce matin, sur BFNtv, (il n'y a pas de faute de frappe) sévissait un des membres les plus éminents du gang des Ripoublicains (toujours pas de faute de frappe) dirigé par le nabot maléfique Sarkozy.
Ce sinistre individu donne son avis sur la visite de François Hollande à Cuba à Fidel Castro. Extraits :
     -"Le régime de Castro est une dictature de la pire espèce"...
     -"La rencontre Hollande/Castro n'est pas un moment historique mais pathétique"...
    - "Je suis fasciné par la complaisance de la gauche française vis à vis du régime castriste qui est une dictature de la pire espèce qui a opprimé des dizaines de milliers de Cubains (…) qui a contrôlé la liberté de la parole à Cuba, qui a emprisonné et fait violence aux homosexuels de Cuba"...

Je vous fais grâce du reste qui est à l'avenant, il n'a pas de mots assez durs pour fustiger le Président.

A-t-il tout à fait tort ? Le Président Hollande n'aurait-il pas du prendre exemple sur son prédecesseur dans ce domaine. Celui-ci faisait très attention à ses rencontres internationales et ne fréquentait que les grands démocrates. Démonstration :




Deux pour le prix d'un
Là, on monte en gamme...
Et on termine en beauté avec le boucher de Damas...

Conclusion : soit Bruno Lemaire a la mémoire sélective, soit c'est un misérable petit soldat qui agit sur ordre sans réfléchir, l'un n'excluant pas l'autre d'ailleurs.
Je vous laisse vous forger votre propre opinion.
Portez-vous bien et à très bientôt...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire