Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

jeudi 22 mai 2014

Il parait qu'on vote dimanche...

Au cas où vous l'ignoriez, ce qui n'a rien d'impossible, il parait qu'on vote dimanche. Les Européennes. Tous les pays faisant partie de l'Union Européenne vont élire leurs députés, dans l'indifférence générale. Surtout en France. Pourtant, si les électeurs ne se sentent pas concernés plus que cela, les politiques eux ont reniflés depuis longtemps la bonne odeur du fromage. Il y a 193 listes en compétition. Alors, pour qui voter ?

-Le PS ou l'UMP ou l'UMPS : l'un comme l'autre nous encense l'Europe en dehors de laquelle rien ne serai possible, à grands coups de promesses merveilleuses, les mêmes depuis 30 ans. . Hélas, le citoyen de base n'est pas vraiment convaincu. Pas un jour sans qu'un exemple ne vienne contredire les bienfaits de cette Europe qu'on lui vante. Pas plus tard qu'aujourd'hui, on apprend que PSA va délocaliser la production de la C3 en Slovaquie au lieu de Poissy. Bravo pour l'emploi !
"L’Europe, c’est la paix"...Ca, c'est la plus stupide des affirmations qu'on puisse entendre. Il suffit de se rappeler de l'épisode Yougoslavie, de l'adhésion de la France à l'Otan, sur l'impulsion de Sarkozy et la situation en Ukraine pour comprendre que ce sont les USA qui décide de la paix ou de la guerre.
"L'Europe c'est la croissance"...Effectivement, 0.1% le mois dernier alors qu'il faudrait un minimum de 1 pour espérer faire baisser le chômage.
"L’Europe c’est le progrès"...notamment au niveau social, avec un patronat toujours plus vorace qui rêve de généraliser le modèle Anglais sur tout le continent.
"L’Europe c’est TON avenir"...surtout LEUR avenir. Il suffit de voir tous les losers des élections nationales recyclés têtes de liste, Morano la poissonnière, MAM la copine du démocrate tunisien Ben Ali pour comprendre avec quel sérieux les politiques appréhendent l'Europe, y compris au gouvernement. Une preuve ? Nommer la nullité Harlem Désir secrétaire d'État chargé des Affaires européennes, fallait oser !

Dernière entourloupe et de taille : nous faire croire que les électeurs, par leur vote, désigneront le futur président de la Commission européenne. Or, rien n’interdit aux leaders des États européens de ne pas suivre le vote des électeurs et de choisir un président qui ne figure pas parmi la liste des candidats à la présidence de la Commission. 
Tiens, le président. Il y a de fortes chances pour que nous ayons droit soit à Juncker, ancien premier ministre ultra libéral du Luxembourg, paradis fiscal au coeur même de l'Europe, soit à papa Schultz, marionnette de Kaiserin Merkel. Sympa non ?
Voter pour le PS ou l'UMP ou l'UMPS ? NON.
Mais alors pour qui ?
Il n'y a qu'une solution pour se déterminer en toute connaissance de cause : lire les professions de foi des candidats. Ce que personne ne fera, même pas les candidats eux-mêmes, rassurez-vous. Pour l'heure, l'argument principal qu'ils nous assènent à longueur de journée est qu'il faut battre le FN.
En outre, quelques que soient les élus, soyez tranquille, une fois installés dans leur fauteuil, ils ne se rappelleront plus leurs promesses.
Reste le vote protestataire.
Votez pour le FN ? JAMAIS !
Il n'y a plus que deux possibilités : voter blanc ou s'abstenir.
L'une comme l'autre de ces solutions ne me conviennent guère, mais comme entre deux maux il faut choisir le moindre, j'irai voter BLANC.
Et vous, avez-vous fait votre choix ? 
Quel qu'il soit, aller voter et surtout,
Portez-vous bien...