Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

vendredi 21 mars 2014

Dimanche, il faut voter...

Deux évènements vont nous occuper cette fin de semaine :
     -aujourd'hui : tirage au sort des matches de 1/4 de finale de la champion ligue ;
     -Dimanche : direction les urnes pour choisir qui vous allez élire pour 6 ans à la tête de votre ville . Le foot donnant de l'urticaire à certains, attardons-nous sur le second sujet...

En temps normal, les municipales sont des élections plutôt tranquilles. L'opposition espère la débandade de la majorité qui elle, serre les fesses en espérant limiter les dégâts.
Mais cette année, rien de tel. Depuis ses défaites à la présidentielle et aux législatives, la droite tape à bras raccourcis sur F.Hollande et sa majorité. Tous les moyens sont bons pour affaiblir un pouvoir socialiste qu'elle juge illégitime....
Mais dans ce combat, la droite souffre d'un triple handicap. 
Un, elle a élu à sa tête un margoulin incompétent qui non seulement est totalement impopulaire dans l'opinion publique, mais pire, au sein de son propre parti où les concurrents aux dents longues ne manquent pas de lui cirer soigneusement la planche. Cerise sur le gâteau, Copé, c'est bien de lui dont il s'agit, traîne quelques casseroles qui n'améliorent pas son image.

Deux, en appelant à sanctionner la gauche socialiste, la droite se trompe de combat. Rappelons le ici, le résultat des municipales n'aura aucune influence sur la pouvoir en place : F.Hollande restera président et conservera sa majorité parlementaire. Faire croire aux citoyens qu'en votant massivement contre les candidats de gauche ils influeront sur la politique gouvernementale est pire qu'un mensonge, c'est une escroquerie. Ce qui de la part du président de l'UMP ne surprendra personne... 
D'autant que l'optimisme encore de rigueur il y a peu semble quelque peu émoussé. On n'entend plus parler de la "grande vague bleue" promise par Copé, qui se montre beaucoup plus prudent. Pour crier victoire, il faudrait que la droite gagne Paris, Lille, Lyon et conserve Marseille, ce qui est loin d'être évident.
Donc, dimanche, allez voter sereinement pour le candidat qui vous semble le plus apte à gérer votre commune, c'est à dire le lieu où vous vivez au quotidien. Ne vous montrez pas bêtement sectaire, ne vous attachez pas aux étiquettes politiques, en un mot, faites comme moi qui votera pour le maire sortant , malgré qu'il soit UMP, simplement parce qu'il est compétant et qu'il n'y a aucune raison de le sanctionner...
Quand à ceux qui porteront un maire FN à la tête de leur commune, je leur donne rendez-vous dans quelques mois pour un premier bilan.

Troisième handicap, et non le moindre, l'opposition tire un sacré boulet : son ex-futur leader, Paul Bismuth, plus connu sous le pseudonyme de Nicolas Sarkozy. Ce matin, en première page du Figaro, ce dernier nous enfume une fois de plus en se disant victime d'un complot ourdi par les juges. C'est qu'il vient de découvrir que ceux-ci appliquent les lois qu'il a fait voter, ces bâtards...et sur lesquelles ils s'étaient allègrement assis, profitant de son septennat pour instaurer au sommet de l'état un système mafieux dévoyant les institutions de la République, à son seul profit et celui-de ses amis. 
Qui peut encore porter le moindre crédit à un homme, ancien président de la république de surcroît, qui en agissant ainsi, ne porte pas préjudice au pouvoir en place, contrairement à son objectif, mais aux institutions de son pays, contribuant ainsi à décrédibiliser encore plus la Politique, la vraie, avec un P majuscule...
Nous aurons à coup sûr l'occasion d'en reparler...

N'oubliez pas, dimanche, il faut absolument aller voter, 
et d'ici là, portez vous bien...

PS : vous connaissez Joshua Polonium ? Non ? C'est moi. Si vous souhaitez changer de nom, c'est très simple, Pour changer de nom, c'est ici...