Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

lundi 3 juin 2013

Un géant ou un nain ?

Je suis sur le radeau de la Méduse. Mes mains glissent inéxorablement. Je plante mes ongles pour retarder l'instant fatal, mais je vais lâcher prise. C'est pour bientôt...

Personne ne pourra me reprocher de ne pas avoir essayé d'y croire jusqu'au bout. S'il ne devait en rester qu'un, je voulai être celui -là ! Malgré l'évidence, je gardais mes lunettes noires pour ne pas être aveuglé par la réalité. Mais là, franchement, ça devient tellement désespérant que je suis contraint de reconnaitre qu'un début de commencement de doute s'insinue en moi.
Quel est donc l'objet de ma désespérance ?
28 mars 2013 :
"Il n'y aura pas de fiscalisation des prestations familiales parce que c'est absurde. On ne va pas reprendre d'une main ce que l'on donne de l’autre. On va garder l'universalité, mais que les plus hauts revenus aient les mêmes allocations que les plus bas : non ! Ça, ce sera revu." F.Hollande.
3 juin 2013 :
Le Premier ministre a annoncé, ce lundi midi à Matignon, une réduction du quotient familial. 
La baisse du plafond du quotient familial (de 2000 € à 1500 € par demi-part fiscale) va impacter plus d'un ménage sur dix et représenter une hausse d'impôt moyenne de 64 € par mois. Et générer une économie évaluée à un milliard d'euros dès 2014.
N'étant pas directement concerné par cette mesure, je ne porterai pas de jugement sur la forme. 
Mais sur le fond, pardon !
Une fois de plus, Hollande s'assoit allègrement, non seulement sur une de ses promesses de campagne, mais beaucoup plus grave, il fait exactement l'inverse de ce qu'il annonçait il y a exactement 67 jours.
Autre reniement : Après les aveux et la mise en examen de Jérôme Cahuzac pour blanchiment de fraude fiscale, Hollande avait annoncé que seraient rendues publiques les déclarations de patrimoine des parlementaires, ainsi que de certains élus, comme les maires des grandes villes. 
Il baisse à nouveau culotte en permettant aux députés PS (!) de déposer un amendement selon lequel les déclarations seront disponibles en préfecture, ou tout électeur pourra demander à les consulter, à condition de s’engager à ne pas les divulguer !!! C'est ce qui doit s'appeler la transparence...
Avec Hollande, ce n'est pas un pas en avant deux en arrière, c'est carrément le Moon Walk !
Plus le temps passe, plus je dois me rendre à l'évidence qu'Hollande est à mille lieues de Roosevelt et son new deal. 
Après l'élection présidentielle, Emmanuel Todd prédisait : "Dans cinq ans, Hollande sera un géant ou un nain". 
A peine un an plus tard, je crains que la réponse soit en train de se dessiner...Si cette tendance délétère devait se confirmer, je rejoindrai à mon grand regret le flot sans cesse grossissant des déçus du 6 mai 2012.
Je vous tiendrai au courant de mes états d'âme...
En attendant, portez-vous bien...

PS qui n'a rien à voir : 3 jours de temps splendide sur la Côte. C'était trop beau. A l'heure où j'écris ces lignes, il tombe des cordes !