Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

samedi 30 mars 2013

Les Allocs...

Monsieur Dupont est cadre supérieur. En 2012, il a gagné 75 000€ nets annuels. Entre ses réunions, ses voyages d'affaires et ses visites aux clients, il a profité de ses rares instants de libre pour faire 3 enfants à sa femme.

Monsieur Durand est chômeur. en 2012, en cumulant toutes ses aides et son indemnité chômage, il a engrangé 18 000€ nets annuels. Lui aussi a fait trois enfants à sa femme, il faut bien s'occuper, les journées sont longues...
Leur point commun ? Les allocations familiales leurs versent tous les mois 289.32€.
La même somme pour les deux foyers.
Mais tandis que chez Durand cette somme alimente le budget familial et permet tout juste de boucler les fins de mois, chez Dupont elle servira à payer les forfaits des remontées mécaniques pendant la semaine de vacances à la montagne.
Question : doit-on moduler le versement des allocations selon les revenus ?
C'est le député PS Gérard Bapt qui pose cette question en envisageant de diviser par deux, à la source, les allocs que la CAF verse aux ménages les plus riches. Sa proposition a déchaîné les passions.
Sans surprise, la Droite s'insurge :
"Tout est fait pour démanteler la politique familiale", éructe Jean-François Copé.
Jean-Frédéric Poisson,UMP, n'y va pas avec le dos de la cuillère : "la majorité socialiste porte à nouveau un mauvais coup aux familles... la gauche menace à terme toutes les familles de notre pays". Rien que ça !

François Droopy Fillon, "nous avons toujours considéré que la politique familiale, c'était une politique destinée à soutenir la natalité". Avez-vous remarqué qu'il dit toujours nous, jamais je. Conséquence de 5 années de servilité Sarkozyste ?
Marine Le Pen, sans surprise dit vouloir "préserver ces allocations en priorité pour les  familles dont au moins l'un des deux parents est français, notamment pour améliorer la natalité des familles françaises". Chassez l'arabe, il revient au galop et avec des mômes en plus...
Bref, pour la Droite, les allocations sont censées répondre au principe d'égalité : les enfants de riches doivent être traités par l'État comme les enfants de pauvres. Rien de bien nouveau sous le soleil la pluie !
On pouvait s'attendre à une adhésion sans réserve de la Gauche. 
Et bien pas vraiment.
Certains, au nom d'un dogme qui a déjà fait beaucoup de dégâts s'insurgent en prétendant  "que moduler les allocs deviendrait  le signe distinctif des " miséreux"...L’ensemble du système social, fondé sur l’égalité républicaine, risquerait alors de s’effilocher, l’Etat-providence doit être au service de tous, de façon égalitaire"
Gérard Collomb, maire PS de Lyon (à confirmer), met en garde contre "les effets cachés d'une réforme des allocations familiales, qui pourrait aller jusqu'à ébranler la natalité française".
En tenant ce genre de propos, ils s'alignent sur la position de la Droite.
Avec de tels "amis" François Hollande à du mouron à se faire...
Pour info, Selon un sondage IFOP, 66 % des Français se disent favorables à l'idée de réduire ou de supprimer les allocations familiales au-delà d'un certain niveau de revenu.
Vous voulez mon avis ?
Non ?
Bon, je m'abstiens.
Je termine ce billet en vous rapportant quelques commentaires trouvés sur les forums d'information.
Je vous l'avoue, j'ai ri...

  • La réaction d'un rêveur : l'idéal serait non pas de diminuer les allocations des riches, mais augmenter celles des plus modestes...
  • La réaction d'un écolo : L'impact écologique d'un être humain est considérable, donc il faut limiter aussi les naissances...
  • La réaction  de DroiteJe ne nie pas que ma situation est assez confortable. À nous deux, mon mari et moi gagnons à peu près 8.000 euros nets par mois. Nous avons deux enfants et nous touchons 127 euros mensuels de la part de la CAF. Et croyez-moi, ce n’est pas de l’argent qui passe inaperçu. Nous vivons en région parisienne, dans une ville des Hauts-de-Seine où il faut tout calculer. Une fois qu’on a payé les impôts (locaux et fonciers), l’électricité, le crédit pour notre logement, la nourriture et les frais annexes, il ne nous reste pas non plus grand-chose.
Vous serez d'accord avec moi, il vaut mieux lire ça que d'être aveugles...
Je vous propose dans la colonne en haut à droite (hélas il n'y en a pas à gauche) un sondage sur ce sujet.
N'hésitez pas à donner votre avis et portez vous bien...