Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

mardi 12 juin 2012

Ferme ta gueule...

L'exemple vient de haut. 
On avait eu droit à un "Casse toi pov'con" de bon aloi.
Voici un superbe "ferme ta gueule".
Ces deux belles expressions de la langue française ont la particularité d'avoir été proférées par des personnages qui auraient du être exemplaires.
En ce qui concerne l'auteur de la première injure, soyons magnanimes et paix à ses cendres.
Il en va tout autrement du second. 

Résumons l'affaire :
Euro de foot, la France est menée 1 à 0 par l'Angleterre. A la 39ème minute, devant 14 millions de téléspectateurs, Samir NASRI égalise. Durant la traditionnelle course de joie , ledit Nasri pose son doigt en travers de sa bouche, lève son regard vers les tribunes et hurle "ferme ta gueule"...
A qui s'adresse-t-il ? On ne le saura qu'après la rencontre. Son courroux est dirigé contre les  journalistes de l'Equipe coupables, selon lui, de l'avoir "descendu en flammes". Autrement dit, ces journalistes ont commis un crime de lèse-majesté.
Nous voilà au coeur du problème.
Tout le monde a en mémoire la pitoyable prestation de l'Equipe de France (EDF) en Afrique du Sud. Le championnat d'Europe des Nations devait servir de catharsis et redorer le blason des Bleus.
Dans cette optique, le service de  communication de la fédération n'a pas ménagé ses efforts : matches de préparation en province, séances photos avec les supporteurs, conférences de presse, etc...Tout était soigneusement programmé, mais c'était sans compter sur les joueurs.
Pour la plupart d'entre eux, ils sont les pions d'un jeu planétaire qui leur échappe. Super protégés par leur environnement, ils ont un ego sur dimensionné et vivent sur une autre planète, à l'abri des contingences quotidiennes, avec un sentiment d'impunité totale. Certes, ils subissent une pression médiatique énorme, mais en contre-partie ils perçoivent des salaires stratosphériques. (10M€ nets/an dans le cas de Nasri). Si cette pression leur est insupportable, ils pouvaient choisir une autre carrière (smicard dans une usine, par exemple).
La critique leur est insupportable. Le crime des journalistes est d'avoir émis quelques réserves sur la qualité du jeu de Samir Nasri. 
A juste titre ? 
Oui. La meilleur preuve est que son club de Manchester City, champion d'Angleterre, ne souhaite pas le conserver dans son effectif. Quand à ses prestations sous le maillot bleu, le moins qu'on puisse dire est qu'elles n'ont pas convaincu grand monde, à l'exception du sélectionneur.
Sans verser dans un patriotisme exacerbé, je considère que lorsqu'on représente son pays, dans quelque domaine que ce soit, on a l'obligation d'avoir une conduite exemplaire. C'est vrai pour les politiques et ça l'est encore plus pour les footballeurs que des dizaines de milliers de jeunes prennent pour modèle.
Samir Nasri a t-il conscience de la gravité de son comportement  ? Après la rencontre, il déclare : "des fois, il y a des réactions d'humeur qu'un joueur peut avoir. Je ne regrette pas. Il faut dresser le bilan après la compétition".
Et pourquoi se sentirait-il coupable. Son "patron", le sélectionneur national Laurent Blanc, prend ses responsabilités et botte courageusement en touche : "C'est entre lui et ses détracteurs. C'est quelque chose de personnel, je n'ai pas à m'immiscer". Quand au Président de la fédération  françaiseNoël Le Graët,  il a déclaré :    
"Il faut être très clair. Jugeons-le sportivement... souvent après un but les joueurs ont des réactions....Certains font des galipettes, d'autres...enlèvent leur maillot. Lui avait peut-être sur le coeur un article qui ne lui a pas plu...Ce garçon se comporte très bien, s'entend parfaitement dans le groupe. Il voulait tellement gagner, il l'a montré. Ce que j'ai admiré chez lui, c'est sa générosité, son envie de bien faire. C'est un gagneur. Il a eu ce geste mais très franchement ce n'est pas très grave.... Je ne le condamne pas pour ce genre de geste après un but... Mais, personnellement, je n'en ferai pas une affaire."
Fermez le ban, tout est dit. Tout va bien dans le monde pourri du foot.
Nasri devrait être dans un avion vers l'Angleterre. Ribéry, pour son comportement en AFS devait être banni de la sélection. Il est encore là par la grâce de Nike, son sponsor personnel qui crache également 42M€ par an à la fédération de foot. 
Comprennent-ils que des affaires comme celles-ci desservent le football ? 
Je suis un passionné de foot. Le scénario d'un match vaut parfois le meilleur des thrillers et le foot est le seul sport où le présumé plus faible peut battre le cador. 
Hélas,  le comportement non seulement des joueurs mais également des dirigeants et de tous ceux qui gravitent dans ce milieu dégradent un peu plus l'image de ce sport. 
Jusqu'où ? Déjà, d'autres sports, hier encore confidentiels, commencent à intéresser de plus en plus de monde. D'où viendra le salut ? Sans doute de ceux qui mettent la main à la poche et qui pourraient finir par se lasser de voir leur image galvaudée. (Nike donne ). Mais ce n'est pas pour demain. 
Tant qu'il y aura des qataris...