Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

samedi 12 mai 2012

Blogs de comptoir (2)...

LA GRECE : 
Suivez-vous les évènements de Grèce ? J'ai souvent évoqué ce malheureux pays dans mes billets. Rien n'est réglé. Le pays s'enfonce de plus en plus dans la misère. Le quotidien d'une part importante de la population consiste désormais à trouver de quoi se nourrir...Non, nous ne parlons pas d'une quelconque république bananière au fin fond de l'Afrique, mais d'un pays à deux heures de vol de Paris et qui fut le berceau de notre civilisation. Les partis traditionnels  récemment élus sont incapables de s'entendre pour former un gouvernement. Et voilà qu'un parti néo-nazi, l'Aube Dorée, est entré au parlement. Pas un parti d'extrême droite comme le FN chez nous, non, des vrais nazis, avec emblème imitant la croix gammée, salut hitlérien et idéologie à l'avenant. 

Le président de l'UE, Herman Van Rompuy, a lancé un appel à la responsabilité aux dirigeants grecs en leur demandant de respecter les engagements pris par Athènes avant les élections. Il n'a vraiment rien compris à ce qui se prépare en Grèce et que la situation actuelle est directement liée aux mesures d'austérité insensées imposées par l'Europe le couple infernal Sarkozy-Merkel. Demain, les Grecs vont retourner aux urnes. Quel sera le score des néo-nazis ? Dites, ça ne vous rappelle rien ?  L'Allemagne, 1932, le parti National Socialiste, l'ascension d'un dénommé Hitler ? Certes, la Grèce 2012 n'est pas l'Allemagne des années 30. Mais que demain, au coeur de son territoire, un pays soit gouverné par des nazis donnerait une image déplorable d'une Europe qui ne cesse de donner des leçons de démocratie au monde entier.

LA FINANCE :
Je vous livre cette information qui vous a peut-être échappé : 
Considérée comme une des banques américaines les mieux administrées en raison de sa gestion de la crise de 2008, devenue en 2011 la première banque du pays en termes d'actifs devant Bank of America, JPMorgan Chase a annoncé la perte de 2 milliards de dollars causée par des paris risqués qui ont mal tourné.
En première ligne, le patron de JPMorgan - un des plus ardents pourfendeurs d'une réglementation accrue du système financier, notamment de la règle de Volker, qui prévoit d'interdire aux banques de faire du courtage en propre, et aussi de limiter drastiquement leurs activités dans les produits dérivés en raison de l'opacité de ce marché. 
Cette "règle" est l'une des dispositions de la loi Dodd-Frank les plus critiquées par les banques, qui ont jusqu'ici obtenu son report.

Pour Barney Frank, l'un des architectes de cette loi, "l'argument selon lequel les institutions financières n'ont pas besoin de nouvelles règles pour éviter des actions irresponsables comme celles qui ont mené à la crise de 2008 est aujourd'hui 2 milliards de dollars plus difficile à croire".
"C'est encore un autre exemple du fait que les énormes paris spéculatifs faits avec l'argent des actionnaires semblent un problème comportemental génétique pour les traders des grandes banques, qui se prennent pour les maîtres de l'Univers", a commenté la maison de courtage Miller Tabak.
Autrement dit, le casino est toujours ouvert et la course au jackpot continue de plus belle...

MELANCHON-LE PEN :
Le bon Mélanchon s'était vu aussi gros que le FN. 
Las ! Les résultats de la présidentielle l'ont ramené sur terre. Cette chute a sans doute été trop brutale et lui a fait perdre la raison. Que va-t-il faire à Hénin-Beaumont ? Il veut défier la Marine sur ses terres et annonce une "bataille homérique". Voila que lui, le pourfendeur du système, transforme l'affrontement en jeux du cirque. Car le seul but de Mélanchon, c'est d'exister. N'oublions pas qu'il n'est le leader d'aucun parti et qu'il s'est lancé dans la présidentielle à la tête d'un conglomérat de groupuscules qui ne tarderont pas à s'éparpiller, chacun retournant à ses utopies. Quand à lui, coupé du PS, il a absolument besoin de capter en permanence l'attention des médias, sous peine de disparaître. Pour l'instant, il semble que sa stratégie soit bonne. Mais après, s'il sort vaincu ou pire laminé du combat, que deviendra t-il ?

TRIPOTAGES & PETITS ARRANGEMENTS
La droite n'est pas la dernière à dénoncer les petits arrangements entre socialistes, le parachutage des copains. Il faut reconnaître que sur ce point du moins, elle est irréprochable. Ainsi à Paris.
L'ex 1er ministre FILLON, lassé de se taper des rillettes avec les pécores de la Sarthe pendant que Sarkozy gouvernait à sa place, a jeté son dévolu sur la circonscription parisienne des 5, 6 et 7ème arrondissements et a reçu l’investiture de l'UMP (Copé voyant  là une bonne occasion de se débarrasser d'un rival potentiel). Manque de chance Rachida DATI (ancienne icône de la diversité version caviar) avait elle aussi des vues sur cette circonscription, non sans une certaine légitimé (elle est maire du 7°). Bien décidée à se présenter en dissidente, elle menaçait la droite d'un affrontement fratricide du plus mauvais effet. 
Rassurez-vous ! Rachida Dati serait prête à renoncer à se présenter. En contrepartie de son retrait, elle aurait demandé à "jouer un rôle de premier plan aux municipales à Paris". Traduisez : recevoir l'investiture de l'UMP pour briguer la mairie de Paris aux élections de 2014. Maligne la Dati ! Elle tend un superbe piège car rien ne dit que Fillon n'a pas d'arrières pensées. Après s'être implanté dans la capitale, ne rêve t-il pas de s’asseoir dans ce fauteuil de Maire qui accueillit pendant 18 ans l'illustre séant de son maître le grand Jacques Chirac ? 
A suivre...

1ER MINISTRE :
Mardi, nous connaîtrons le nom du 1er ministre du gouvernement Hollande.
Où plutôt nous aurons confirmation de ce que tous les médias nous annoncent depuis plusieurs jours : ce sera Jean-Marc AYRAULT, député maire de Nantes et proche de F.Hollande.
Seulement J-M Ayrault traîne une vilaine casserole. Il y a près de 15 ans, il fut condamné à six mois de prison avec sursis et 30.000 francs (4.600 euros) d'amende pour favoritisme dans l'attribution d'un marché public. Sa probité personnelle n'a jamais été mise en cause. "Il n'a jamais été question d'enrichissement personnel ou de financement politique", a déclaré à l'AFP le député-maire. "Honnête homme je suis, honnête homme je resterai".
Et c'est sans doute vrai. Les faits qui lui ont valu cette condamnation (l'attribution de l'édition de la revue municipale) étaient monnaie courante dans les moeurs de l'époque. Pas de quoi casser trois pattes à un canard...Sauf que le nouveau président : "s'est engagé à mettre en place une "République exemplaire", excluant toute personne autour de lui ayant été jugée et condamnée". 
Premier casse-tête pour F.Hollande. La façon dont il se sortira de cette situation sera significative de ce que sera sa présidence. 
Une rumeur bruisse sur les réseaux internet : le rappel de cette condamnation ne serait pas le fait de la droite, ce qui n'aurait surpris personne, mais viendrait plutôt d'une personnalité socialiste, maire d'une grande agglomération du nord de la France, qui aurait quelques ambitions sur la place de chef du gouvernement. Vous voyez de qui je parle ?

Nous suivrons tout cela de près, en attendant, portez-vous bien.