Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

jeudi 9 février 2012

Comment qu'ça s'passe ?...


Une semaine s'est écoulée depuis notre arrivée à Cagnes.
Petit à petit, nous trouvons nos marques. Pas si facile la réadaptation. Il nous faut perdre toutes nos anciennes habitudes et nous approprier notre nouvel espace de vie.
Colette a pris son poste mercredi. Pour elle aussi l'adaptation à son nouvel environnement va prendre quelques temps.
Son premier souci était le trajet : nous avons effectué une reconnaissance la veille de son entrée en fonction. Aïe ! C'est que nous ne sommes plus à la campagne avec ses routes tranquilles bordées de champs et de haies dans lesquelles chantent les petits oiseaux. Nous sommes en ville, avec la circulation, les feux rouges, les fadas du volant... J'ai vite compris que ça n'allais pas être simple. Pas question d'ajouter le stress du trajet à celui du nouveau magasin, j'ai donc pris la décision qui s'imposait : faire le chauffeur, le temps qu'il faudra. Et c'est vrai que ce n'est pas évident lorsqu'on a perdu l'habitude de la circulation. Si le parcours est relativement court (14 km), il faut compter entre 20 et 30 mn de trajet.
Certes, plus de champs et de petits oiseaux, mais nous suivons le bord de mer et il faut bien dire qu'être à l'arrêt sur la Promenade des Anglais n'a rien à voir avec la même situation sur le périphérique...
Laissez moi vous parler de notre environnement.
A la limite de St Laurent du Var, notre maison se trouve au bout d'une impasse dans une résidence très calme. A moins de 10 mn à pied, un petit centre commercial avec toutes les commodités : un Intermarché, un marchand de journaux, un boulanger, une pharmacie. Bien pratique, ne manque éventuellement qu'un bistrot...
La mer n'est pas très loin. 20 mn, tranquillement à pied. Dimanche après-midi, nous nous sommes promenés sur le port de St Laurent, le royaume des restos. Ils se succèdent les uns derrière les autres. Ils ne se font pas une grosse concurrence au niveau des prix. Quand à la qualité, il faudra tester...
Je me donne jusqu'à la fin de la semaine prochaine pour terminer le déballage des cartons et diverses installations. Ensuite, il sera temps d'attaquer deux gros chantiers :
     -penser à l'aménagement du jardin, actuellement en friches ;
     -réactiver mes deux autres blogs. Cap2foot est en sommeil depuis deux mois et la fin de saison s'annonce passionnante. Et surtout, réactiver Cap2vote. Nous sommes quasiment dans la dernière ligne droite, les coups pleuvent dans tous les sens et les évènements vont probablement se précipiter avec la prochaine entrée en piste du Souverain poncif, pardon, de l'actuel Président (je me suis engagé à ne pas parler de politique sur Cap2blog).
Un dernier mot.
Le temps !
Tous les jours nous regardons, attérés, les bulletins météo.
Les nouvelles que nous avons des amis et de la famille confirment qu'il fait un froid terrible.
Nous ça va. Nous en avons presque honte. Certes le matin un petit vent froid nous rappelle que nous sommes en hiver, mais dès qu'il tombe, la température devient très agréable. Cet après-midi par exemple, il faisait un petit 14°.
C'est indécent !
Nous nous en excusons et vous souhaitons bon courage.
Et malgré le froid, portez-vous bien.