Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

jeudi 19 mai 2011

L'affaire DSK-Episode 4

Et maintenant ?
Qu'allons nous devenir nous qui souhaitons exigeons le départ de Sarkozy dans... (voir le compte à rebours en haut et à droite de ce billet) ?
Qui va porter le flambeau ?
Logiquement, dans un classement, lorsque le 1er disparaît, c'est le second qui prend sa place.
Pas chez les socialistes.
Quand l'enjeu est d'une telle importance, on se serre les coudes pour porter son champion.
Pas chez les socialistes.
Pour optimiser les chances du candidat, on fait taire ses ressentiments et on fait contre mauvaise fortune bon coeur.
Pas chez les socialistes.
Pour aider le candidat, on se met à son service et on le fait savoir.
Pas chez les socialistes.
Le cadavre de DSK est encore chaud, alors chacun se sent obligé de faire preuve de décence et de retenue, avec force larmes et compassions publiques pour l"ami"" de toujours.. Mais ne nous y trompons pas : dans les coulisses les couteaux.
Petite revue des forces en présence.
Distancée dans les sondages, Martine AUBRY faisant semblant de réserver sa réponse, mais sa décision était un secret de Polichinelle : elle n'irait pas. La donne a évidemment changée. Les figures du parti la pressent de se présenter et appellent le PS à faire corps autour d'elle.
Attention, ce n'est pas qu'elle fasse l'unanimité. Loin s'en faut. Le but de la manœuvre est d'éliminer les candidats déjà déclarés, François HOLLANDE et Ségolène ROYAL.
Comme aurait dit le regretté Léon Zitrone, François HOLLANDE vient du diable vauvert. Tel le paysan corrézien, il a tracé son sillon sans bruit. Il a réalisé un véritable travail de fond qui paie aujourd'hui. Pour qui a pris la peine d'écouter ses propositions, il ferait un candidat très plausible. Il a cependant le double handicap d'avoir été 1er secrétaire pendant 10 ans et d'être détesté par les caciques du PS, AUBRY en tête, détestation partagée avec Ségolène ROYAL, qui elle non plus n'a pas renoncé.
Je vous passe les VALLS, HAMON, CHEVENEMENT, MONTEBOURG, DELANOE, COLLOMB, j'ai même entendu prononcer le nom de FABIUS. Et pourquoi pas tant que nous y sommes JOSPIN ou MAUROY !
DSK avait pour lui les bons sondages et son autorité qui lui permettait de mettre tous ces zozos sous l'éteignoir.
Dans les jours qui viennent, ça va défourailler sec et la 1ère victime risque d'être le PS lui-même.
Je n'étais pas un fan de DSK, et aux primaires je n'aurai pas voté pour lui. Mon candidat favori était une candidate : Ségolène ROYAL, et je n'ai pas changer d'avis.
Ses ennemis les plus féroces, qui ne se situent pas tous à droite, fustigent son inconsistance et son incompétence.
Incompétence ? On entend  souvent cette phrase définitive : "heureusement que pour gérer la crise il y avait Sarkozy."
Vraiment ? Qui dit que Ségo n'aurait pas fait aussi bien, voire mieux ? Ce qui est certain, c'est qu'elle aurait fait autrement.
Allons, tout va bien, les choses rentrent dans l'ordre : au PS, la machine à perdre a été remise en route...
Nous en reparlerons, et en attendant,
Portez-vous bien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire