Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

lundi 17 octobre 2011

Paroles, paroles, paroles...


"Paroles, paroles, paroles, paroles, paroles encore et encore des paroles que tu sèmes au vent"(Dalida&Delon)

Il faut parler, parler, toujours parler pour occuper les ondes.
Le risque est qu'on fini par enfiler des perles et ne plus bien se rendre compte de ce qu'on dit.
Lisez cette déclaration :
".....Il y aura plus de dépenses dans un pays qui dépense plus que les autres, il y aura plus d'impôts dans un pays qui fait payer plus d'impôts que les autres, et je suis persuadé que nous sommes menacés dans ces cas-là de relégation....."
Vous pensez bien sûr qu'il s'agit d'une sévère critique d'un opposant qui fustige la légèreté et le laxisme du gouvernement en place.
Lisez maintenant cette déclaration, non tronquée cette fois :
"Avec les socialistes, nous ne ferons pas les bons choix. Il y aura plus de dépenses dans un pays qui dépense plus que les autres, il y aura plus d'impôts dans un pays qui fait payer plus d'impôts que les autres, et je suis persuadé que nous sommes menacés dans ces cas-là de relégation".
Cette déclaration surréaliste a été prononcé avec sérieux par l'ineffable Xavier Bertrand, ministre du travail. Il n'a pas réalisé, ou alors il faut sérieusement s'inquiéter pour lui, qu'il parlait du bilan de son propre gouvernement, gouvernement issu d'un parti au pouvoir depuis 1995....
"Si tu savais comme j'ai envie d'un peu de silence"...(Dalida&Delon)
Valérie Pécresse quand a elle assure que les gouvernements successifs ont dépensé sans compter depuis 30 ans. Certes, mais elle oublie que sur ces 30 années de prodigalité, elle et ses amis ont tenu les cordons de la bourse largement ouverts depuis 16 ans...
"Des mots magiques, des mots tactiques qui sonnent faux..."(Dalida&Delon)
Comme je l'avais annoncé dans mon dernier billet, les réactions aux résultats de la primaires n'ont pas tardé. Et, sans surprise, Nadine Morano, a été la première à dégainer : "La première secrétaire du PS devrait démissionner ce soir. C’est un désaveu des militants et des sympathisants. Je constate aussi que les votants à cette primaire ont préféré l’inexpérience nationale et internationale d’un François Hollande à l’ancienne ministre et dame de fer des 35 heures, dont la France a eu tant de mal à se remettre".
C'est absolument incroyable cette propension de la droite à s'occuper des affaires de la gauche et de donner des leçons. Madame Morano y consacre beaucoup de temps. Beaucoup trop sans doute. Elle est ministre de l'apprentissage. Quand on voit dans quel état se trouve l'apprentissage dans notre pays, on se dit qu'elle ferait mieux de parler moins et de travailler plus...
"Si tu n'existais pas déjà, je t'inventerais"...(Dalida&Delon)
Allez, portez-vous bien et chantons tous ensembles :

"Paroles, paroles, paroles
Ecoute-moi
Paroles, paroles, paroles
Je t'en prie
Paroles, paroles, paroles
Je te jure
Paroles, paroles, paroles, paroles, paroles et encore des paroles que tu sèmes au vent"...
(Dalida&Delon)