Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

mardi 30 août 2011

Rassurez-moi...

Oui, rassurez-moi s'il vous plait : la Gauche à bien l'intention de bouter NabotLéon hors de son palais ?
Nous sommes d'accord ? Bien.
Pour y parvenir, ce qui est loin d'être une formalité, elle doit bien concentrer ses tirs sur le seul ennemi, c'est à dire la droite ?
Toujours d'accord ? Parfait.

C'est donc dans cet esprit constructif que Michel "Gaga" Rocard a apporté sa contribution à cette future victoire en bavochant : "DSK est tout bonnement victime d'une maladie mentale qui l'empêche de contrôler ses pulsions..."
Boum, servez chaud !
Heureusement, une telle forfaiture ne pouvait rester sans réponse. S'arrachant du fond de sa niche dans les jardins de l'Elysée, l'ineffable Jack Lang, dit "Jack la Flagorne" est aussitôt monté au parapet : "Je crois que Michel Rocard a quelques difficultés aussi à maîtriser les siennes, de pulsions. Quand on est comme ça en public, sur des questions privées, on s'impose un minimum de retenue..." 
Et question retenue, vous pouvez lui faire confiance à l'Obséquieux.
Pour ne pas être en reste et paraître "out", Laurent Fabius dit "Lolo l'Antiquitaire," ex 1er ministre de l'époque du crétacé supérieur, s'est senti obligé d'en remettre une couche : "Je ne savais pas que Michel Rocard était un expert médical international reconnu..."
Il a de l'humour le bougre !

Quand je les entend, je claque des dents et j'ai besoin d'être rassuré. Ca va quand même pas être comme ça jusqu'aux élections ?
Si ?
Il n'y aura donc personne capable de leur fermer la gueule ? De leur dire qu'ils nous emmerdent ? Qu'avec leur ego sur-dimensionné ils nous pourrissent la vie ? Qu'en les entendant le Grand Mamamouchi frotte vigoureusement ses petites mains l'une contre l'autre ? Qu'il jubile ?
Non ? Alors, il nous faut peut-être commencer à  désespérer.
Sauf que rien n'est perdu car à droite aussi, ils ont leurs spécialistes de la phrase qui tue. Un exemple, au hasard : Frédéric Lefebvre.
Aaaaah Lefebvre ! Un pur produit de notre système où même le plus minable des politicards fini par obtenir un bout du fromage. Ancien porte flingue de Sa Grandeur, il défouraillait avec haine hargne sur tout ce qui pouvait ressembler de près ou de loin à une idée de gauche. Sans pitié le Fredo. Une telle servilité fidélité devait bien être récompensée un jour où l'autre. Il l'a attendu sa place au gouvernement. Comme il commençait à s'impatienter, Fillon l'a finalement casé dans un sous-ministère totalement inutile et donc où s'il ne risque pas de faire des conneries, il peut continuer à en débiter à la chaîne.
Mais contrairement aux trois pieds nickelés de gauche, il a une excuse : c'est un con.
Bon. Je suis rassuré. Un peu...
Portez-vous bien








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire