Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

vendredi 1 juillet 2011

L'affaire DSK-Episode 6

Dites donc mes zamis, c'est du pas croyable !
Un scénario pour film de série ZZ.
Même TF1 n'aurait pas osé une histoire aussi invraisemblable.
Je résume les évènements : un homme tout puissant est accusé des pires ignominies par une humble servante. Il est jeté en prison, traîné dans la boue, couvert de crachats, sous la pression, il doit démissionner, bref sa vie est brisée.
Pendant ce temps, la pauvre servante est l'objet de toutes les attentions,  surtout celles des ligues féministes qui montent en première ligne pour défendre sa dignité et celles des femmes du monde entier.
C'est sûr, le méchant va être sévèrement châtié et disparaître définitivement de l'horizon et notamment du paysage politique français.
Et il y en a un qui se frotte les mimines. Voilà que son adversaire le plus dangereux est éliminé et ce ne sont pas les minables prétendants potentiels qui risquent de lui faire de l'ombre.
Il va pouvoir rester sur son trône.
Joie !!!
Et puis ce matin, patatras.
L'innocente victime aurait menti, crime impardonnable aux Etats-Unis.
En outre, elle n'aurait pas les cuisses propres.
Alors que le méchant ne devait comparaître devant le tribunal que le 18 juillet, une audience aura lieu cet après-midi. Elle pourrait changer la face de l'affaire.
Evidemment, en France tout le monde est sur les dents, surtout au parti socialiste.
Car la question va se poser : si DSK est reconnu innocent, va-t-il pouvoir se lancer dans la campagne et de quel façon ?
Pour NabotLéon, l'été commence mal.
Bousculé par un abruti qui l'a agrippé au collet, voilà que l'adversaire qu'il croyait définitivement sur la touche pourrait revenir.
Pire, au cas ou l'innocence de DSK serait reconnue, il sera obligé de s'en réjouir publiquement...
Au palais, les cerveaux des conseillers du monarque doivent être chauffés au rouge.
Réjouissons nous !
Pour DSK et ses proches tout d'abord.
Pour le parti socialiste (peut-être).
Pour le débat politique sûrement !
Nous allons vivre des moments passionnants.
En attendant,
Portez-vous bien.
PS : finalement, l'affaire DSK n'aura fait qu'une seule victime co-latérale : en libérant la parole des femmes, elle aura fait tomber le pauvre George Tron qui sans cela aurait sans doute pu continuer à masser tranquillement les pieds de ses collaboratrices......

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire