Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

mercredi 18 mai 2011

L'affaire DSK -Episode 3

Décidément, cette affaire me perturbe sérieusement et me met mal à l'aise.
J'en ai oublié de vous parler de la dernière (provisoirement) contre-performance de l'OL. C'est dire...
Bien que pour l'instant nous n'ayons que la version de la victime, il semble qu'il se soit bien bien passer "quelque chose" dans la suite 2806 de l'hôtel Sofitel.
Les avocats de DSK, qui ne sont pas des perdreaux de l'année, sentent que l'affaire est très mal engagée et envisagent un changement de stratégie en parlant d'un rapport "consenti". Ceci pourrait déboucher sur un marchandage, courant aux USA mais très discutable sur le fond, du style "je te fais un chèque et tu retires ta plainte". j'ai le sentiment que cette affaire va se terminer de cette façon.
Mais qu'en restera-t-il ? Quelles leçons en tirer ?
Dans les débats que l'on peut suivre, on entend de plus en plus de témoignages de journalistes confirmant que le comportement de DSK auprès des femmes était plus que de la séduction, certains parlent même de harcèlement. Tous connaissent une femme de leur entourage ayant eu à supporter une agression, sans toutefois citer de nom. Et c'est là tout le problème ; en France, la loi protège la vie privée.
Chez nous, il est impensable que des journaux comme le "Daily News" ou le "New-York Post" soient publiés, on appelle ça la "presse caniveaux". Certes, la qualité éditoriale de cette presse, à base de photos chocs et de courts articles, se situe au niveau du caniveau, c'est d'ailleurs le nom qu'on lui donne.
Cependant, au-delà des dérives, se pose la question de la complicité tacite des journalistes. En passant sous silence les frasques des puissants, ne confortent-ils pas chez eux le sentiment d'immunité qu'ils éprouvent déjà naturellement ? Et que dire du comportement incroyable de sa femme, cocue magnifiquement consentante ?
Coupable ou non, cette affaire aura mis au grand jour que le très probable futur ex Président de la République est un  grand malade. Élu, sa concupiscence et sa libido n'aurait plus connue de limite, il aurait transformé l'Elysée en lupanar, sous l'oeil bienveillant de la mère maquerelle Anne Sinclair.
En nous préservant de cette situation apocalyptique, cette affaire est un mal pour un bien !
Le voilà éliminé, définitivement, et c'est tant mieux.
Restent les conséquences sur l'élection présidentielle, car sans contestation possible, le grand bénéficiaire de cette affaire est NabotLéon.
Nous en reparlerons. En attendant,
Portez-vous bien.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire