Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

dimanche 1 mai 2011

Foot et politique...

Le foot est à la une de tous les médias, mais pas tout à fait comme il aurait pu le souhaiter : voila que les dirigeants, y compris le sélectionneur, sont accusés de racisme par Médiapart.
Franchement ? j'en ai par dessus la tête de ce politiquement correct.
Marre de ces réactions épidermiques.
Les grands prêtres de la lutte contre le racisme sont en permanence aux aguets : radios, tv, journaux...rien n'échappe à leur vigilance.
Noble cause s'il en est, la lutte contre le racisme sous toutes ses formes s'est aujourd'hui transformée en chasse aux sorcières.
On est arrivé à une telle paranoïa que même la pire des crapules, pourvue qu'elle soit "étrangère" trouve des défenseurs zélés.
Un propos à connotation raciste ou prétendue telle, et aussitôt, c'est l'hallali.
Il faut remarquer ici la responsabilité des médias qui se précipitent sur le moindre évènement qui, en d'autres temps, n'aurait pas forcément intéressé grand monde.
Dernier exemple en date : le racisme règne à la fédération Française de football. Tout part d'un article du site Médiapart, fabricant de scoop, qui, à propos du foot, titre en une : "les dirigeants veulent moins de noirs et d'arabes".
Titre racoleur, que rien ne confirme dans le contenu de l'article ; certes, quelques phrases peuvent paraître ambiguës, mais rien de bien probant. Médiapart affirme posséder les preuves formelles de ses affirmations (écrits, enregistrements ? ) mais n'en produit aucune.
Cela n'empêche pas la ministre des sports, Chantal Jouanno, de réagir au quart de tour et de suspendre de ses fonctions le directeur technique de la FFF, François Blaquart, sur la base d'une conversation que ce dernier aurait eu avec le sélectionneur Laurent Blanc.
Je pose la question : cette réaction fulgurante, basée uniquement sur des assertions non vérifiées, ne serait-elle pas uniquement dictée par des arrières pensées bassement politiques ? Vite, réagir avant que le Front National et la Marine ne récupèrent l'affaire ! Et pourquoi sanctionner le seul Blaquart, illustre inconnu, et pas Laurent Blanc, si celui-ci est également impliqué ? Parce que ce serait une décision impopulaire, et après l'ère Domenech, interdiction de toucher à Laurent Blanc.
C'est le degré zéro de la politique.
J'attends impatiemment la suite des "révélations", et s'il s'avère que les accusations n'étaient pas fondées et donc la sanction injustifiée, Madame la ministre sera aussi prompt à présenter sa démission.
Portez vous bien.




la ministre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire