Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...Depuis ce 8 mai, nous avons un nouveau Président et je publie un nouveau billet. Un hasard ? Je ne crois pas...

vendredi 15 avril 2011

Ca gaze...

On entend beaucoup parler des gaz de schiste.
Les uns, au nom des nouvelles énergies et des profits escomptés sont pour, les autres, la grande majorité, totalement contre, considérant que leur extraction est un crime contre l'environnement.
Vous voulez y comprendre quelque chose ?
Je vous fait un petit résumé :

Qu'est ce que le gaz de schiste ?
Le schiste est une roche qui a pour particularité d'avoir un aspect feuilleté et de se débiter en plaques fines.
Les schistes argileux sédimentaires sont les seuls qui peuvent contenir des poches de gaz combustibles emprisonnées entre leurs strates.
Le gaz de schiste est un gaz comparable au gaz dit naturel.

Comment extrait-t-on ce gaz ?
La méthode traditionnelle d'extraction du gaz ne fonctionne pas avec les gaz de schiste.
Il s'agit de creuser verticalement puis horizontalement jusqu'à 2500 m de profondeur et de générer des petits tremblements de terre pour fracturer la roche et réunir les multiples poches en une unique poche.
Un explosif est détonné pour créer des brèches. Elles sont ensuite fracturées à l’aide d’un mélange d’eau, de sable et de produits chimiques propulsé à très haute pression (600 bars) qui fait remonter le gaz à la surface avec une partie de ce “liquide de fracturation”. Chacun de ces “fracks” nécessite de 7 à 15 000 mètres cube d’eau (soit 7 à 15 millions de litres), un puits pouvant être fracturé jusqu’à 14 fois.


Quelles sont les réserves en France ?
Avec ses nombreux bassins sédimentaires (bassin Parisien, bassin d'Aquitaine, bassin du sud-est...) la France détiendrait 25% des réserves européennes de quoi attirer bien des convoitises.

Les arguments des pro gaz de schiste ?
En exploitant ces énormes réserves, la France assurerait en grande partie son indépendance énergétique et se libérerait de tous les aléas géopolitiques liés aux importations, notamment de Russie. Elle diminuerait le déficit de sa balance commerciale. On peut également penser qu'il y aurait de nombreux emplois crées dans les zones d'exploitation.

Les arguments des anti gaz de schiste ?
Ce sont les dégâts présentés comme irréparables, occasionnés à l'environnement. Les phénoménales quantités d'eau nécessaires à l'exploitation et leur traitement avant rejet, les produits chimiques employés, dont la liste complète est tenue secrète, ce qui est assez inquiétant. (Cette méthode qui a révolutionné l'extraction a été mise au point par l'américain Halliburton (dont l’ancien PDG n’est autre que Dick Cheney. L’ex-vice-président de Bush connu pour avoir fait passer plusieurs lois anti protection de l’environnement, qui ont largement servi les intérêts de sa société).
De plus, la concentration obligatoire des puits d'extraction abîmerait de façon quasi définitive les paysages autour des sites.


Voilà la situation très schématiquement résumée.
Pas facile de se faire une opinion, n'est-ce-pas ?
Pour moi, dans l'état actuel des choses, ce serait folie de se lancer dans cette exploitation, nous connaissons tous le niveau de conscience écologique (et sociale) des acteurs du secteur pétro-gazier.
Espérons que les progrès technologiques permettront rapidement de concilier nos besoins en énergie et le respect de notre environnement.
En attendant ce jour, 
Portez vous bien.


PS : si le sujet vous passionne et pour vous faire gagner du temps, je vous ai pré-sélectionner ces quelques liens :
  -Le gaz et l'huile de schiste
  -José Bové et l'extraction du gaz de schiste
  -Le gaz de schiste pour les nuls
  -Une énergie nouvelle (attention, site de l'IFP)
  -USA : des révélations inquiétantes
Vous avez le choix : sur Google, "gaz de schiste" génère 1 150 000 résultats....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire