Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques.......Cet été restera dans nos mémoires. Quelle chaleur ! Pour la 1ère fois la Côte d'Azur a été placée en alerte canicule. Heureusement, il y a la mer....Malheureusement, revers de la médaille, des incendies ont détruit des coins magnifiques....

samedi 5 mars 2011

L'avenir de mon blog...

Deux semaines passées loin de mes bases m'ont déstabilisé et coupé le fil de mon inspiration.
C'était surtout vrai la semaine dernière : un endroit sans internet, sans wi-fi, sans réseau et accessoirement sans soleil.
A Magas (capitale de l'Ingouchie) ? Non, en France, en 2011, dans un lieu dont je tairai le nom pour ne pas lui faire honte.
Ca m'a cependant permis de réfléchir sur l'avenir de mon blog.
D'abord concernant les billets : je vais faire plus court.
J'ai la conviction que mes lecteurs (de plus en plus nombreux, merci !) n'ont pas grand temps à consacrer à leur lecture. Cette conviction est renforcée par mon expérience personnelle. Je lis de très nombreux blogs, mais lorsque les articles sont trop longs, je décroche rapidement. C'est peut-être dommage, mais c'est l'époque qui veux ça ! Vite, toujours plus vite et il faut suivre.
Ensuite l'orientation politique. J'annonce clairement la couleur mais je vais changer de ligne directrice. Au lieu de soutenir un candidat (au hasard, Ségolène...!) je vais m'acharner à en démolir un autre (pas au hasard, Sarkozy...!). En effet, j'ai acquis la conviction profonde que la priorité est de débarrasser notre pays de la clique actuellement au pouvoir et je ne manquerai pas une occasion, tant ici que sur Facebook ou Twitter, de mettre en avant leurs turpitudes (et ce n'est pas la matière première qui manque).
OK, cette attitude risque probablement de choquer quelques-uns d'entre vous, voire de me faire perdre des lecteurs.
Tant pis : j'assume.
Portez vous bien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire